Nouvelles : Tous les employés masculins devront fournir un échantillon d'ADN alors qu'une femme en état végétatif accouche
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Tous les employés masculins devront fournir un échantillon d'ADN alors qu'une femme en état végétatif accouche

Les résultats de l'enquête devraient être connus dans les prochains jours.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
11 11 Partages

La police a obtenu un mandat afin de prélever des échantillons d'ADN de tous les hommes qui travaillent pour une clinique de Phoenix dans laquelle sont traités des patients ayant besoin de soins prolongés. La direction de la clinique Hacienda HealthCare a indiqué qu'elle allait pleinement collaborer avec les autorités.

Le mandat a été demandé suite à l'histoire troublante d'une femme qui repose dans un état végétatif depuis plus de 10 ans et qui a accouché d'un bébé le 29 décembre dernier.

Les autorités ont annoncé cette semaine que la patiente en question était une membre de la communauté autochtone San Carlos Apache. Cette communauté vit dans une réserve située à plus de 200 kilomètres de Phoenix.

Dans une déclaration diffusée par le conseil des San Carlos Apache, on apprend que la femme était toujours dans le coma lorsqu'elle a donné naissance à son bébé. Les autorités n'ont pas voulu indiquer s'il s'agissait d'un garçon ou d'une fille.

Terry Rambler, un représentant de la communauté, s'indigne de ce que la pauvre femme a pu subir: "Au nom de toute ma communauté, je tiens à exprimer à quel point nos membres sont choqués et horrifiés par le traitement réservé à cette femme."

Rambler n'a pas manqué de souligner que tous les soupçons pesaient maintenant sur les employés qui travaillent chaque jour auprès de la victime. De toute évidence, un d'eux a profité de la confiance accordée aux employés pour avoir des rapports sexuels avec la pauvre femme.

Les autorités espèrent maintenant qu'en procédant à des échantillons d'ADN, les enquêteurs seront en mesure de pouvoir identifier l'individu qui serait le père du bébé.

Quant à la direction de la clinique, celle-ci a assuré la population ainsi que sa clientèle qu'elle ferait tout en son possible pour faciliter l'enquête.

On devine qu'une telle situation doit être très embarrassante pour une clinique du genre.

Les résultats de l'enquête devraient être connus dans les prochains jours.

Partager sur Facebook
11 11 Partages

Source: DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie