Nouvelles : Terrifié, l'enfant de 11 ans tend un mot à son professeur, puis il court appeler la police.

Terrifié, l'enfant de 11 ans tend un mot à son professeur, puis il court appeler la police.

L'élève était terrifié.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,858 1.9k Partages

Quand on travaille auprès des enfants, on n'a pas le choix de s'assurer de leur bien-être. En effet, les professeurs en savent quelque chose, car chaque jour, ils peuvent constater si leurs étudiants sont en bonne santé et dans l'éventualité où le comportement de l'un d'eux leur semblerait suspect, c'est leur devoir de s'assurer que tout va bien.

À cet effet, ce qui est arrivé à un professeur de la Louisiane le démontre plutôt bien.

Voilà qu'une de ses étudiantes avait été gardée captive avec sa mère par l'amoureux de cette dernière. L'homme en question terrifiait tellement la maman que celle-ci n'avait même pas le courage d'en informer la police.

Heureusement pour elle, son amoureux laissait sa fille aller à l'école afin que son absence en classe n'alerte personne et cela a inspiré la mère à concocter un plan afin de retrouver enfin sa liberté.

La mère a donc écrit un court message sur une petite feuille de papier qu'elle a remis à sa fille.

Puis, quand la fillette est arrivée à l'école, celle-ci a suivi les instructions laissées par sa mère en remettant discrètement à son professeur le petit mot remis par sa maman.

Évidemment, dès que le professeur a lu le message en question, celui-ci a aussitôt compris qu'il devrait faire vite.

Sans tarder un instant, le professeur a donc contacté la police pour les informer qu'une situation anormale semblait se produire à la résidence de son étudiante.

Mais quand les policiers se sont rendus à la maison-mobile où la mère était gardée captive, personne n'a répondu à la porte et les policiers ont dû quitter les lieux.

Mais peu après, voilà qu'un juge a ordonné un mandat à la police afin de permettre aux agents d'entrer dans la maison-mobile.

En entrant dans la maison-mobile, les policiers ont immédiatement eu la confirmation que leurs craintes étaient fondées. La mère était gardée captive par son amoureux.

L'homme a aussitôt été arrêté et ainsi, la mère et sa fille ont enfin pu être libérées de l'emprise de cet homme.

Aux dires de la police, la mère et sa fille ne présentaient aucune trace de violence physique, or celles-ci ont montré des signes de traumatisme psychologique en raison du traitement que leur accordait l'homme.

Selon les policiers, sans la vigilance du professeur, ceux-ci n'osent même pas imaginer combien de temps cette situation malsaine aurait pu durer encore.

Mais sinon, les policiers saluent le courage de la jeune fillette de 11 ans, sans qui sa mère serait peut-être encore sous l'emprise maléfique de son ancien amoureux qui croupit maintenant derrière les barreaux.

Partager sur Facebook
1,858 1.9k Partages

Source: Newsner · Crédit Photo: Courtoisie