Nouvelles : Son jouet sexuel lui explose en pleines mains et endommage son plafond.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Son jouet sexuel lui explose en pleines mains et endommage son plafond.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,780 1.8k Partages

Une femme prétend avoir abandonné pour la vie les gadgets sexuels après que celle-ci ait été brûlée suite à l'explosion de son vibrateur.

La jeune femme de 25 ans nommée Cassie Esplin explique qu'elle s'amusait avec un appareil de type Buzz Tongue Finger Vibrator lorsque la batterie de son vibrateur a soudainement été propulsée à une force tellement surprenante qu'elle a atteint le plafond.

Selon Cassie, la batterie serait ensuite retombée sur le haut de son corps. Du liquide se serait échappé de la batterie, ce qui aurait causé des brûlures sur la peau de Cassie.

Comme l'a confié Cassie, celle-ci a eu l'impression d'avoir été frappée d'un coup de poing et sinon, son plafond a aussi conservé un souvenir de cet incident.

Cassie gagne sa vie en tant que vendeuse d'automobiles et elle vit à Norwich. Dans une entrevue accordée à Mirror, elle a révélé: "J'allais essayer ce gadget pour la toute première fois et ça a fait un gros bruit d'explosion. J'ai paralysé. J'étais tellement choquée. J'ai pensé: "Oh! mon dieu! Qu'est-ce qui vient de se passer?" Il était quand même prêt de mon visage et il aurait pu m'exploser dans les yeux. J'aurais pu avoir été rendue aveugle à cause d'un gadget sexuel de quelques dollars. Je remercie le ciel que je n'étais pas encore en train de m'en servir. Ça aurait pu causer des dommages irréparables."

Le gadget sexuel avait été acheté en ligne sur un site en provenance de l'Angleterre. Cassie avait choisi ce modèle suite à la recommandation d'une amie. La compagnie qui lui a vendu le gadget sexuel lui a offert un remboursement tout en lui transmettant ses excuses les plus sincères.

La compagnie nommée Lovehoney a expliqué qu'il s'agissait du premier incident du genre dont elle avait eu connaissance. Elle a aussi tenu à faire savoir à sa clientèle qu'elle allait examiner le problème avec beaucoup d'attention.

Enfin, Cassie considère en avoir fini pour de bon avec les gadgets sexuels et on la comprend pourquoi!

Partager sur Facebook
1,780 1.8k Partages

Source: Mirror
Crédit Photo: Courtoisie