Nouvelles : Santé Canada approuve ​les premiers essais cliniques d'un ​vaccin contre le coronavirus

Santé Canada approuve ​les premiers essais cliniques d'un ​vaccin contre le coronavirus

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors qu'il y a quelques jours le Conseil national de recherches du Canada a déclaré qu'un vaccin contre le coronavirus développé en Chine serait bientôt testé au pays, Justin Trudeau a annoncé ce samedi que les premiers essais cliniques ont été approuvés par Santé Canada.

C'est TVA Nouvelles qui rapporte cette information qui risque de donner de l'espoir à certains d'entre vous. En effet, Santé Canada a approuvé les premiers essais cliniques d'un vaccin contre le coronavirus au pays. Une très bonne nouvelle annoncée par le premier ministre Justin Trudeau lors de son point presse de samedi. Il en a profité pour préciser que ces tests seront effectués en Nouvelle-Écosse, au Centre canadien de vaccinologie de l'Université Dalhousie.

Si Justin Trudeau qualifie cette nouvelle d'encourageante, TVA Nouvelles indique qu'il a tenu aussi à rappeler que cela ne signifiait pas pour autant qu'on aurait accès à un vaccin tout de suite. «La recherche et le développement prennent du temps et doivent être bien faits», a-t-il notamment déclaré. Si les résultats sont concluants, le premier ministre a annoncé que le vaccin pourra être distribué dans l'ensemble du Canada. La chaîne de télévision rappelle que ce vaccin nommé Ad5-nCoV est l'un des vaccins candidats contre le coronavirus les plus avancés.

Crédit photo: Adobe Stock

Toutefois, il va falloir faire preuve de patience avant que ce vaccin puisse être utilisable, souligne TVA Nouvelles. En effet, le Dr Scott Halperin, directeur du Centre canadien de vaccinologie à l’Université Dalhousie, a indiqué que ces premiers essais cliniques débuteront dans quelques semaines «une fois que nous aurons reçu l'approbation du comité d'éthique de la recherche». 

Une fois cette approbation obtenue, la chaîne de télévision indique que les premiers tests sur les humains commenceront. «Nous allons d'abord inscrire les jeunes adultes, puis les adultes plus âgés». Quasiment une centaine de personnes seront nécessaires pour cette première phase. La deuxième phase pourrait nécessiter environ 500 personnes âgées de 18 à 85 ans. Une troisième phase devrait se dérouler à l'automne si les choses se déroulent comme prévu.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Adobe Stock