Nouvelles : Richard Martineau veut la mise en place d'un passeport vaccinal pour aller manger au restaurant

Richard Martineau veut la mise en place d'un passeport vaccinal pour aller manger au restaurant

C'est la seule façon sécuritaire pour réouvrir les restaurants, selon lui

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Dans une chronique pour le Journal de Montréal, Richard Martineau affirme que le passeport est la seule solution pour réouvrir les restaurants de manière sécuritaire.

«Il y a une façon, une seule, de permettre la réouverture des restos en toute sécurité : imposer un passeport vaccinal», écrit-il après avoir expliqué qu'il avait bien hâte de retourner manger au restaurant.

Il confie ne pas comprendre celles et ceux qui sont contre la mise en place d'un passeport vaccinal pour permettre aux Québécois de se rendre à nouveau au restaurant. 

«Ça fait des mois qu’on pleure sur le sort des propriétaires de bars et de restos. Et là, tous ces entrepreneurs pris à la gorge pourraient enfin se sortir la tête hors de l’eau en recevant des clients vaccinés, et on leur dirait « non, vous devez attendre que tout le monde au Québec ait reçu sa deuxième dose pour rouvrir vos portes » ? Voyons !», poursuit-il. 

Crédit photo: Adobe Stock

Selon Richard Martineau, l'argument des droits et libertés ne tient pas pour s'opposer au passeport vaccinal. «Lâchez-moi avec vos droits. Je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais nous sommes en pandémie, c’est normal que certains droits doivent être mis en veilleuse».

Il en profite par la même occasion pour attaquer Maxime Bernier. «Seul Maxime Bernier a le droit de ne pas respecter les consignes, grâce à sa génétique hors-norme qui le protège des virus. Il est comme Obélix, il est tombé dans un baril de vaccin quand il était petit», écrit-il.

«Les adversaires du passeport vaccinal me font penser aux dirigeants communistes des années 1960 : tout le monde va aller au resto ou personne ! Quant à ceux et celles qui ne veulent pas se faire vacciner, désolé, mais leurs « droits » m’importent autant que l’avenir du Parti populaire du Canada», conclut Richard Martineau. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Journal de Montréal · Crédit Photo: Facebook