Nouvelles : Richard Martineau se moque des mesures “yo-yo” du gouvernement Legault.

Richard Martineau se moque des mesures “yo-yo” du gouvernement Legault.

Martineau a souligné que « la bonne nouvelle là-dedans, c’est qu’enfin, les travailleurs essentiels vont être vaccinés. »

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, Richard Martineau ne s'est jamais gêné pour se moquer des complotistes et des antimasques, mais il n'a jamais hésité non plus à critiquer certaines décisions de la Santé publique. C'est justement ce qu'il a fait avec humour mercredi dernier, en transformant les mesures « yo-yo » du gouvernement Legault en « loterie Arruda ».

C'est lors d'une intervention en compagnie de l'animateur Jean-François Guérin que le commentateur politique s'est amusé à se moquer du gouvernement qui modifie sans cesse les mesures sanitaires.

Après avoir souhaité la bienvenue à « la loterie Arruda » à son collègue qui était déjà amusé par la situation, Richard Martineau s'est fermé les yeux, puis il a commencé un tirage au sort des établissements qui seraient touchés par de nouvelles mesures : « Les salles de billard. Les boutiques spécialisées dans les accessoires de tricot. Les salons de quilles, mais seulement les grosses boules! Les petites boules, tu peux jouer les mardi et jeudi de 14h à 15h30! »

Le commentateur a même conclu son intervention humoristique en annonçant de nouvelles couleurs pour certaines régions : « Le Saguenay, ça va être magenta et Chaudière-Appalaches: turquoise! »

Après avoir bien fait rire son collègue, Richard Martineau a reconnu que le contexte actuel devait être très éprouvant pour le premier ministre François Legault, tout en faisant remarquer que ce dernier avait tenté de faire porter le chapeau au directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda : « Il a dit : « C’est de la faute de la Santé publique. Moi je les écoute. » On se souvient qu’il y a quelque temps, le Dr Arruda avait dit en point de presse que « nous autres, on avait permis l’ouverture de certains commerces et c’est monsieur Legault qui avait décidé de ne pas les ouvrir. » Donc ces deux-là, une fois la pandémie terminée, il ne faut pas les inviter au même party. »

Enfin, Richard Martineau a souligné que « la bonne nouvelle là-dedans, c’est qu’enfin, les travailleurs essentiels vont être vaccinés. »

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Capture d'écran YouTube