Nouvelles : Quatre enfants d'une même famille se transforment lentement en roches

Quatre enfants d'une même famille se transforment lentement en roches

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
664 664 Partages

Quatre enfants d'une même famille se transforment lentement en roches.

Les médecins croient que Habibullah Bhatti, 19 ans, Mehrunisa, 15 ans, Nasebullah Bhatti, 10 ans, et Khairunisa, 6 ans, souffrent tous d'hyperkératose épidermolytique.

Après plusieurs consultations qui n'ont rien, la diagnostic est bien accueilli même si les nouvelles ne sont pas très bonnes. 

L'hyperkératose épidermolytique est une rare maladie dont souffrent environ 200 000 personnes dans le monde entier. 

Les pieds et les mains des deux frères et des deux soeurs se transforment lentement en roche. Résultat, ils ne peuvent même plus porter de sandales ou de souliers car c'est trop douloureux. 

Ils doivent marcher nus pieds même lorsque les températures atteignent 3°C (37°F).

Les parents, Nazir Bhatti, 50 ans, et Abida Ali, 48 ans, ont peur pour leurs enfants puisqu'il n'existe actuellement aucun remède contre cette étrange maladie. Ils ne peuvent ni aller à l'école, ni travailler. Quel sera leur avenir? 

C'est tragique...

Les pauvres..

On n'ose pas s'imaginer la douleur...

«Il y a trois ans, ma plus jeune fille, Khairunisa, a été touchée par une maladie étrange», a raconté Nazir.

«Une épaisse couche de peau s'est développée sur ses pieds qui a commencé à durcir comme de la pierre en quelques mois.»

«Nous l'avons emmenée chez un guérisseur religieux local qui lui a donné de la pâte à appliquer sur ses pieds. Mais en six mois, trois de mes autres enfants ont été affectés par cette maladie.» 

Ça semble si douloureux.

Pauvres enfants.

Même si l'hyperkératose épidermolytique n'est pas une maladie contagieuse, les parents ont choisi d'envoyer leurs trois autres enfants, ceux qui étaient en santé et n'avaient développé aucun symptôme, chez leur grand-mère maternelle. 

Nazir n'a qu'un revenu modeste, à peine suffisant pour nourrir sa famille. Il ne peut pas payer les nombreuses consultations médicales dans de grands hôpitaux. 

Fida Hussain Mastoi, un policier, a décidé d'aider la famille quand il a vu l'état dans lequel se trouvaient les enfants. Il a contacté un dermatologue qui a accepté de voir les enfants. 

Au milieu, certains symptômes pourraient être pris en charge afin d'offrir une meilleure qualité de vie aux enfants. 

Voyez une vidéo dans laquelle on voit la famille et l'impact de la maladie sur la peau des enfants. 

Nous leur souhaitons de tout coeur de trouver une solution pour leur permettre de continuer l'école. 

Partager sur Facebook
664 664 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran