Nouvelles : Quand elle voit la tête du bébé qu'elle vient d'accoucher, elle leur dit que ça ne se peut pas, d'aller le laver
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

Quand elle voit la tête du bébé qu'elle vient d'accoucher, elle leur dit que ça ne se peut pas, d'aller le laver

La mère dit aux infirmières d'aller le laver

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,890 1.9k Partages

Ebony Lumpkin est une mère de famille de 29 de Virginia Beach, aux États-Unis. D'origine afro-américaine, Ebony est fière de ses ancêtres. 

Quand elle était enceinte, tout allait pour le mieux. Elle allait accoucher d'un beau bébé garçon qu'elle allait nommer Matthew. Mais à l'accouchement, quelque chose d'inattendu a bouleversé la nouvelle maman et les infirmières. 

« Au moment de sa naissance, la première chose que j’ai entendu c'était "Oh mon Dieu! Oh mon Dieu!". C'est littéralement la dernière chose qu’une mère, en particulier celle qui vient de passer 11 heures à accoucher, veut entendre », a raconté Ebony.

« Je sais que le centre médical de Portsmouth est un hôpital universitaire, mais avant de me laisser gagner par la panique, l'infirmière a poursuivi: "Il a les cheveux roux!"Je me suis arrêtée un bon 10 secondes avant de répondre: "Non, il suffit de le laver". L'infirmière l'a lavé 3 fois avant de revenir et de me dire: "Vous avez un petit bébé roux!". »

« Tout le monde était impressionné par sa tête. En partie parce qu'il était absolument magnifique, mais surtout parce qu'un bébé aux cheveux roux venait de sortir d'une femme afro-américaine. Croyez-moi, j'ai eu tout un choc moi aussi. Une fois qu’ils l’ont mis dans mes bras, j’avais complètement oublié la couleur de ses cheveux jusqu’à ce que quelqu'un me le fasse à nouveau remarquer. Je le fais toujours et il a 6 ans maintenant. Des infirmières et des médecins de tout l'étage sont venus le voir. Ils n'avaient jamais rien vu de tel. »

« Bien sûr, il y a eu tout un tas de théories. Je ne sais pas combien de fois j’ai dû expliquer qu’il n’avait pas été adopté, qu'il n’était pas mon beau-fils et qu'il n’était pas albinos. Que j'étais sa mère et non sa tante, sa marraine ou sa nourrice. Personne ne me croit quand je dis que c'est mon enfant. S'ils me croient, ils disent que ça doit être son père qui a les cheveux roux. En fait, les deux parents doivent être porteurs du gène MC1R pour que l’enfant l’ait. »

« Il y a eu surtout des commentaires positifs. Les gens sont toujours sous le choc en voyant ses cheveux, surtout quand nous sommes ensemble. D'habitude, j'entends parler de l'arbre généalogique des roux de tous les étrangers que je rencontre. Leurs amis, soeurs, oncles, cousins et frères avaient les cheveux roux. Je souris et j'écoute. Cela ne me dérange pas d’habitude, sauf lorsque je suis pressée ou qu'on m'arrête dans toutes les allées de l’épicerie. Tout le monde aime toucher ses cheveux. Cela me gênait, parce que qui marche et touche au hasard les enfants de quelqu'un? Mais maintenant je leur demande poliment de ne pas le faire. La plupart "ne peuvent tout simplement pas s’en empêcher". Et à vrai dire, Matthew aime l'attention. »

« Il y a eu une fois où j'ai été victime de discrimination. Je sortais Matthew de la voiture chez Walmart lorsque sa chaussure est tombée. J'ai essayé de le remettre, mais comme les petits garçons, il pensait que c'était un jeu. Il a commencé à taper du pied pour que je ne puisse pas le reprendre. Une autre femme de mon âge a vu et est venue aider. J'étais bien sûr reconnaissante. Après avoir réussi à remettre sa chaussure, je la remerciai. Elle s'est retournée pour parler à son amie et je suis partie avec mon fils. Une femme blanche plus âgée m'a vue partir avec lui et a appelé la police=. Elle pensait que je volais l’enfant de cette femme. J'ai été interrogée par la police. Je vrevenais de chez le médecin et j’avais donc son acte de naissance avec moi. L’officier de police ne m’a pas cru. Il était sur le point d'appeler les services de protection de l'enfance et de m'arrêter lorsque la jeune femme qui m'a aidée a compris ce qui se passait. Si elle n’avait pas été là pour m'aider, je ne sais pas ce qui se serait passé! C’était la chose la plus terrifiante que j’ai jamais vécue. »

Matthew a aussi été harcelé à l'école à cause de la couleur de ses cheveux. La famille au complet a donc décidé de se teindre les cheveux roux pour que le petit garçon ne soit pas si différent. 

Ebony a remonté à cinq générations des deux côtés de la famille : pas une seule personne rousse! Elle songe donc passer un test d'ADN pour elle, mais aussi pour son fils afin de remontre l'arbre généalogique encore plus loin pour avoir une réponse quand les gens vont lui demander « Mais d'où lui viennent ses cheveux roux? ». 

Aujourd'hui, les deux frères ont leur propre compte Instagram! 

Partager sur Facebook
1,890 1.9k Partages

Source: Love What Matters
Crédit Photo: Capture d'écran