Nouvelles : Puy-de-Dôme: Un garçon de 9 ans sauve sa grand-mère de la noyade.

Puy-de-Dôme: Un garçon de 9 ans sauve sa grand-mère de la noyade.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,603 1.6k Partages

Il n'y pas d'âge pour devenir un héros et ça, le petit Matthéo Rodriguès en sait maintenant quelque chose. Voilà qu'à l'âge de 9 ans, le jeune garçon peut déjà se vanter d'avoir sauvé sa grand-mère de la noyade!

Tout a débuté le 6 août dernier lorsque Mireille Georges, une Cournonnaise de 65 ans, est passée à un cheveu de perdre la vie. Celle-ci se baignait dans la piscine de sa fille, à Lezoux (Puy-de-Dôme), lorsqu'elle a commencé à se sentir mal.

La grand-mère a expliqué en détails au journal La Montagne ce qu'il s'était produit ce jour-là: "Il faisait beau mais pas trop chaud et nous jouions à la balle dans la piscine avec mon petit-fils du temps que ma fille, Sandrine, était partie faire quelques courses. Et après, plus rien."

C'est donc Matthéo qui explique la suite des choses au journal La Montagne: "Au départ, j’ai cru qu’elle me faisait une blague. Et puis, je me suis rapproché et j’ai vu qu’elle était bizarre. Elle avait les yeux à moitié fermés et la bouche déformée."

Alors que le petit Matthéo aurait pu avoir été pris de panique, le jeune garçon a plutôt décidé de courir à la rescousse de sa grand-mère, et ce, même s'il ne fait que 30 kilos et que la piscine était d’une profondeur allant d’1,30 m à 1,70 m: " J’ai eu peur parce qu’elle commençait à se noyer. Elle n’avait plus que la moitié du corps qui marchait. Je suis sorti appeler ma maman avec le téléphone de mon papa et pendant ce temps, mamie a glissé dans la piscine et je l’ai ramenée une deuxième fois sur les marches."

Quand la maman de Matthéo, Sandrine, a compris ce qu'il se passait alors, elle n'a pas perdu un instant afin de contacter les pompiers de Lezoux et le SMUR de Thiers qui sont arrivés dans les plus brefs délais. Ceux-ci ont découvert par la suite que la grand-mère avait subi un AVC.

C'est à partir de cet instant que les souvenirs de la grand-mère reprennent vie: "J’ai eu des moments de lucidité. Par exemple, je me rappelle avoir bu la tasse, mais tout est flou."

La grand-mère a enfin pu avoir son congé d'hôpital le 11 août dernier après avoir passé 6 jours à l'hôpital, dont deux journées aux soins intensifs.

Évidemment, la grand-mère sera à jamais reconnaissante de ce que son petit-fils a fait pour elle: " Au final, c’est une belle histoire car sans Matthéo, je serais morte noyée. C’est mon petit héros."

Partager sur Facebook
1,603 1.6k Partages

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Courtoisie