Nouvelles : Puy-de-Dôme: Un drogué est accusé d'avoir découpé en morceaux le compagnon de son ancienne petite amie

Puy-de-Dôme: Un drogué est accusé d'avoir découpé en morceaux le compagnon de son ancienne petite amie

Un véritable bain de sang.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
292 292 Partages

Il s'agit d'une scène des plus grands films d'horreur américains qui vient de se produire dans la région du Puy-de-Dôme : un drogué est accusé d'avoir découpé en morceaux le compagnon de son ancienne petite amie. Un véritable massacre.

C'est le quotidien 20 minutes qui rapporte cette nouvelle tout simplement hors du commun qui fait littéralement froid dans le dos et qui glace le sang en même temps tant il s'agit d'une scène digne des plus grands films d'épouvante. En effet, en France, dans la région du Puy-de-Dôme, un drogué est accusé d'avoir découpé en morceaux le compagnon de son ancienne petite amie. Un véritable massacre. L'homme en question a 36 ans et avait caché les morceaux de chair humaine dans un collecteur d'eaux usées. C'est un plombier qui a fait la terrible découverte.

En effet, le tueur habitait au-dessus d'un salon de coiffure explique 20 minutes et c'est comme ça que son terrible crime a été découvert. Ainsi, le propriétaire du salon de coiffure s'est rendu compte que ses toilettes étaient bouchées et il a décidé de faire appel à un plombier pour régler le problème. Pour le moment, rien d’extraordinaire, mais quelques instants après son arrivée, le plombier va faire une découverte hors du commun qui va sans doute changer sa vie à tout jamais.

Ainsi, pour déboucher les toilettes, il est obligé d'ouvrir une trappe qui mène à un collecteur d'eaux usées et c'est lorsqu'il ouvre qu'il découvre plusieurs morceaux de chair humaine raconte 20 minutes. Au total, c'est presque 30 kilos de chair humaine qui étaient stockés à l'intérieur. La police est arrivée sur-le-champ et les morceaux de chair humaine sont envoyés dans un laboratoire pour être analysés. La sanction tombe : il s'agit bien du même corps humain.

20 minutes raconte que le cerveau et le foie de la victime ont été quant à eux retrouvés dans le réfrigérateur du toxicomane alors que les caméras de surveillance de la ville ont pu filmer le toxicomane en train de jeter plusieurs gros sacs, qui contiendraient les restes du corps de la victime, dans des poubelles. Le coupable est considéré comme ayant des problèmes mentaux et risque de passer le reste de sa vie dans un hôpital psychiatrique. 

Partager sur Facebook
292 292 Partages

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Capture d'écran