Nouvelles : Pour éviter la buée sur ses lunettes, un chirurgien américain dit avoir une technique infaillible

Pour éviter la buée sur ses lunettes, un chirurgien américain dit avoir une technique infaillible

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le port du masque obligatoire est de plus en plus répandu à travers la planète en raison de la pandémie de COVID-19, certains usent d'ingéniosité pour porter leur couvre-visage sans trop de désagréments. Et c'est le cas d'un chirurgien américain qui semble avoir trouvé une solution contre la buée dans les lunettes causées par le masque sur le visage. 

Daniel Heiferman a partagé sur Twitter une photo le montrant porter un masque avec un pansement sur le nez. Il plaide qu'il s'agit de la solution d'éviter d'avoir de la buée dans les lunettes, comme le vivent des millions de personnes. 

Avec l'arrivée du nouveau coronavirus, le monde entier s'est retrouvé bouleversé par de nouvelles habitudes de vie visant à freiner la propagation de la maladie. Si certains ont vu des éclosions d'acné sur leur visage en raison du port prolongé du masque, d'autres ont au contraire dû composer avec la buée dans leurs lunettes. 

M. Heigerman, qui gère une clinique de la ville de Memphis, dans l'État du Tennessee, suggère à ceux-là de poser simplement un sparadrap sur l'arête nasale afin de maintenir la masque en place.

« Si vous avez de la difficulté avec de la buée dans les lunettes ou à garder votre masque sur votre nez, un simple sparadrap va faire des miracles. Je l'ai appris dans la salle d'opération. Sentez-vous libre de partager, cela pourrait sauver des vies », écrit-il. 

Après le partage massif de son tweet, le chirurgien s'est dit impressionné de la viralité de son conseil. « Je suis surpris par l'ampleur que cela a pris, c'est inattendu, mais je suis heureux de voir que les gens s'interrogent sur la bonne manière de porter le masque. C'est très bon signe », a-t-il déclaré au Health Magazine. 

D'autres professionnels de la santé valident cette méthode. C'est une méthode « absolument acceptable pour éviter la buée », croit Randy McLaughlin, docteur en optométrie à l'Université d'Ohio. Il ajoute que cette façon de faire irait même jusqu'à empêcher d'avoir des problèmes de vue. 

Toutefois, un infectiologue du même État émet quelques réserves : « Il est probable qu'elle irrite la peau du nez sur le long terme, malheureusement ».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Capture d'écran Twitter