Nouvelles : Patrick Balkany affirme au tribunal: «Nous n'avons plus rien pour vivre“

Patrick Balkany affirme au tribunal: «Nous n'avons plus rien pour vivre“

Un dernier jour d'audience étonnant.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
7,320 7.3k Partages

Alors que le réquisitoire est prévu pour le 14 juin, Patrick Balkany a profité de sa dernière journée d'audience pour enchaîner les déclarations-choc qui on en doute pas vont faire beaucoup de bruit aux quatre coins du pays.

C'est LCI qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en faire sourire un grand nombre d'entre vous, surtout celles et ceux qui connaissent bien le profil et le parcours de Patrick Balkany. En effet, il s'agit d'un politicien comme on en fait plus. Alors qu'il pourrait risquer jusqu'à 10 ans de prison, il a décidé de tenter le tout pour le tout lors du dernier jour d'audience afin de soigner son image le plus possible. On ne sait pas si cela va fonctionner, mais en tout cas il nous a offert des tirades comme lui seul a le secret.

LCI indique qu'on a pu entendre notamment «Pendant 35 ans, j’ai aidé les autres». Une phrase difficile à croire pour certaines personnes qui pensent qu'il s'est plutôt aidé lui-même ainsi que sa famille durant toutes ces années. Il a également lancé «Quand un homme politique arrête, il meurt». On imagine qu'il a voulu dire ça pour attendrir les juges, mais reste à savoir si une technique comme celle-ci va fonctionner Aujourd'hui, peu de gens veulent être tendres avec lui. Enfin, il a également déclaré que «le seul élu qui soit aimé c'est le maire». Certains trouveront que c’est facile à dire quand on est maire depuis plus de 18 ans. Il a également ajouté que "le fisc s’est déjà occupé de faire en sorte que nous n’ayons plus rien pour vivre",

Reste à savoir si ce dernier tour de piste aura convaincu les juges. On devrait en avoir le coeur net assez rapidement parce que LCI explique que le réquisitoire est prévu pour le 14 juin. Évidemment, une bonne partie de la France attend cela parce qu'il y a eu tout de même quatre semaines d'audiences qui se sont enchaînées. Le dénouement est proche.

Pour celles et ceux qui n'ont pas suivi l'affaire Balkany, rappelons tout de même que selon les informations de Wikipédia, « il est reproché au politicien d'avoir blanchi 33 millions d'euros en Suisse, au Liechtenstein et à Saint-Martin. Des informations qui avaient été publiées dans Mediapart ». On voit mal comment il pourrait sortir indemne de ce procès.

Partager sur Facebook
7,320 7.3k Partages

Source: LCI · Crédit Photo: Facebook