Nouvelles : On en sait plus sur l'auteur présumé des meurtres des 2 enfants à Wendake

On en sait plus sur l'auteur présumé des meurtres des 2 enfants à Wendake

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

À la suite du meurtre de deux bambins samedi à Wendake, près de Québec, deux enquêtes ont été ouvertes afin d'élucider les circonstances de la tragédie, rapporte TVA Nouvelles. On en sait également davantage sur l'auteur présumé de ce drame.

La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) analysera les causes et circonstances de ce double crime. 

Le suspect du meurtre des deux enfants à Wendake est Michaël Chicoine. Il est dorénavant accusé de meurtre au deuxième degré, rapportent différents médias. 

Il a été formellement accusé lundi, après la tragédie au nord de Québec durant laquelle les corps de deux enfants ont été retrouvés sans vie dans une résidence, samedi dernier.

L'accusé a répondu de manière calme au juge Christian Goulet lors de sa comparution, qui a duré moins de 15 minutes. 

Me Thomas Jacques du bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) a demandé deux ordonnances de non-publications, qui ont été rendues par le juge. Ainsi, il nous est impossible de divulguer le nom des victimes, de même que tous les témoins qui permettraient de les identifier. 

Une lettre écrite d'un médecin du CHU de Québec à l'attention du tribunal a été ouverte par le juge au début de la comparution, mais le tribunal n'en a pas fait la lecture. 

« Je ne pense pas que ce soit pertinent que le tribunal en fasse lecture. C’est un document qui devrait être mis sous scellés pour l’instant », a suggéré l’avocat de la défense, Me Pierre Gagnon, après qu'il en eut su le contenu. 

Le juge a accepté la demande de la défense, étant donné que le DPCP avait la même opinion, notamment en ce qui a trait aux informations personnelles sur Michaël Chicoine. Le DPCP a soulevé que l'accusé avait comparu une première fois vers minuit et demi lundi matin par téléphone.

L'accusé reviendra au tribunal le 11 novembre. 

Il s'était rendu de son propre chef au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) dans la nuit de samedi à dimanche. Il a ensuite subi une évaluation médicale à l'hôpital. 

Michaël Chicoine serait né à Sept-Îles et y aurait vécu toute son enfance et son adolescence, selon le site web Ma Côte-Nord.

Le Journal de Québec et Radio-Canada rapportent quant à eux que l'homme aurait été visé par au moins un signalement aux autorités par des proches. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Facebook