Nouvelles : «Nous avons commencé la décroissance de l’épidémie», affirme Olivier Véran

«Nous avons commencé la décroissance de l’épidémie», affirme Olivier Véran

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les Français ont droit à une lueur d'espoir, mardi matin. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé sur les ondes de BFMTV que l'épidémie sur le territoire était désormais « en phase de décroissance », et ce, même si le virus continue de se propager avec environ 2 000 nouvelles hospitalisations quotidiennes. 

« Nous avons commencé la décroissance de l’épidémie », a déclaré le ministre au micro de Jean-Jacques Bourdin. Il a toutefois prié le peuple français de continuer sa lutte contre la propagation de la COVID-19. 

Toutefois, même si la décroissance est officiellement commencée, le virus continue d'être présent. « Nous sommes toujours dans une phase de circulation du virus », a averti le ministre alors qu'il était questionné au sujet de la situation actuelle de la seconde vague de contamination. 

La chaîne BFMTV rapporte que ce sont environ 8 500 personnes qui sont actuellement admises en réanimation. Ce nombre inclut néanmoins les patients hospitalisés pour d'autres causes que la COVID-19. 

Un Noël confiné ou en famille ?

Au cours des dernières 24 heures, la France a vu son bilan s'alourdir de 508 nouveaux décès dus à la COVID-19, pour un total de 45 054 morts depuis le début de la pandémie. 

Le ministre Véran a néanmoins expliqué qu'il espère pouvoir « permettre aux Français de passer les fêtes de Noël en famille ». Il a toutefois refusé de promettre si cela sera possible « Nous devons faire très attention. (…) Cela veut dire que l’on garde les gestes barrières », a-t-il soutenu.

Prudence concernant l'arrivée d'un futur vaccin

Si le géant américain Moderna a annoncé lundi avoir mis sur pied un vaccin fiable à plus de 90 %, à l'instar de Pfizer et Sanofi, Olivier Véran a décidé de faire preuve de prudence et déclaré que des données scientifiques seront disponibles d'ici 3 semaines. « On sera en mesure, si j’ai toutes les autorisations requises », de commencer à vacciner à partir de janvier, a-t-il avancé, seulement si « le vaccin est efficace et sûr ».

« Est-ce que le vaccin va éradiquer la Covid, je n’en sais rien. Mais il n’y a rien que je saurai sur le vaccin que les Français ne sauront pas », a-t-il promis.

Vous pouvez regarder l'interview complet d'Olivier Véran avec Jean-Jacques Bourdin ci-dessous.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo YouTube