Nouvelles : “Nos filles de 11 ans se sont suicidées car les gens n'acceptaient pas leur homosexualité”
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

“Nos filles de 11 ans se sont suicidées car les gens n'acceptaient pas leur homosexualité”

Les parents vivent actuellement un véritable cauchemar.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
982 982 Partages

Les parents de deux fillettes de 11 ans qui étaient des meilleures amies et qui se sont suicidés à quelques mois de distance croient que leurs enfants ont été victimes d'intimidation en raison de leur orientation sexuelle.

La petite Madissen Foxx Paulsen s'est suicidée à l'aide de l'arme à feu de son père en décembre 2017 dans sa maison de Devil's Lake, dans le nord du Dakota.

2 mois plus tard, sa meilleure amie, Sophia Leaf-Abrahamson, était retrouvée pendue dans son garde-robe.

Angela Leaf, 33 ans, et Shane Paulsen, 46 ans, ont décidé de parler publiquement des circonstances tragiques dans lesquelles ils ont perdu leurs enfants.

Les deux parents réalisent que leurs filles ont probablement vécu l'enfer à la Central Middle School de Devil's Lake, alors que les deux enfants de sixième année s'affichaient en tant que couple.

Les deux jeunes filles avaient annoncé à leurs parents qu'elles étaient amoureuses et ceux-ci avaient très bien accueilli la nouvelle, croyant d'une certaine façon que les deux amies s'amusaient à s'afficher ainsi.

Comme les deux amies étaient inséparables depuis qu'elles se connaissaient, leurs parents voyaient avant tout dans leur relation une histoire d'amitié très puissante.

Sinon, rien ne laissait croire que les deux amies rencontraient des difficultés en lien avec cette histoire d'amour.

Selon le père de Madissen, ce n'est que le matin où il a entendu un coup de feu dans sa maison qu'il a réalisé qu'il était maintenant trop tard.

Puis, quelques mois plus tard, quand Shane a appris le décès de Sophia, il a rapidement compris les raisons qui avaient poussé sa fille à agir ainsi.

Suite à cela, les parents des deux amies ont discuté ensemble et ils ont réalisé que les deux jeunes filles avaient dû subir de l'intimidation en raison de leur relation.

Les parents ont décidé de partager leur histoire afin d'encourager les parents à entretenir régulièrement des discussions avec leurs enfants, car comme l'explique Shane, sa fille semblait toujours très heureuse et elle obtenait d'excellentes notes à l'école, ce qui ne laissait pas du tout croire qu'elle était en détresse.

N'hésitez jamais à demander à vos enfants s'ils vont bien, car personne ne souhaite vivre le même cauchemar que Shane.

Partager sur Facebook
982 982 Partages

Source: DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie