Nouvelles : Michelle Obama admet “avoir cessée de faire semblant de sourire” à l'inauguration de Donald Trump.

Michelle Obama admet “avoir cessée de faire semblant de sourire” à l'inauguration de Donald Trump.

L'ex-première dame se lâche dans son nouveau livre.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
149 149 Partages

Dans le cadre de son nouveau livre, l'ex-première dame des États-Unis a fait de grandes révélations à propos de l'après Obama et épingle le nouveau président Donald Trump en expliquant notamment qu'elle ne comprenait toujours pas pourquoi les Américains ont élu un misogyne comme Donald Trump.

C'est le site web d'information et de divertissement britannique le Daily Mail qui rapporte cette nouvelle qui va sans doute faire beaucoup de bruit aux États-Unis ainsi que dans le monde entier. En effet, dans le cadre de son nouveau livre, l'ex-première dame des États-Unis Michelle Obama fait de grandes révélations à propos de l'après Obama et épingle le nouveau président Donald Trump en expliquant notamment qu'elle ne comprenait toujours pas pourquoi les Américains ont élu un misogyne comme Donald Trump. 

Elle explique également qu'elle avait trouvé la cérémonie d'investiture de Donald Trump tellement déprimante qu'elle avait décidé tout simplement d'arrêter de sourire. Elle indique avoir même remarqué qu'il y avait beaucoup moins de diversité culturelle que lors de l'investiture de son mari Barack Obama. Et cela lui a fait beaucoup de peine. 

Michelle Obama explique également dans son livre qu'elle a toujours en travers la gorge la campagne de salissage dont a été victime son mari lorsqu'il y a des soupçons quant à son lieu de naissance et de sa nationalité américaine relate le Daily Mail. L'ex-première dame explique qu'elle sait très bien que le principal détracteur et instigateur de cette polémique n'est d'autres que Donald Trump et ça elle ne l'oubliera jamais. Elle trouve qu'il a un don pour diviser les gens selon les informations du Daily Mail.

Le Daily Mail explique qu'elle raconte tout ça et encore bien plus dans son nouveau livre qui sort ce mardi indique le Daily Mail. Elle insiste beaucoup sur son incompréhension dans le vote des citoyens américains d'avoir voté pour Donald Trump alors qu'ils sortaient de huit ans de Barack Obama, un double mandat qui s'était terminé sur de nombreuses belles promesses pour l'avenir. Elle estime également qu'Hilary Clinton avait toutes les qualités pour devenir une excellente présidente et que c'est elle bien elle qui aurait dû être élue. 

Michelle Obama affirme que l'élection de Donald Trump à la tête du pays est un problème collectif et que tout le monde est un peu responsable de son élection même ceux qui n'ont pas voté pour lui explique le Daily Mail. En effet, certains ont voulu ne pas voir la vérité en face en pensant que l'élection de Donald Trump était quelque chose d'impossible. Cela a démontré une méconnaissance de la pensée américaine qui s'est développée au cours de la campagne de l'ancienne vedette de télé-réalité.

Quoi qu'il en soit Donald Trump est encore président des États-Unis pendant encore au moins deux ans et on pense que Michelle Obama va tout faire pendant ce temps là pour faire campagne et égratigner l'image de Donald Trump, qui on va se le dire n'a pas besoin d'elle pour ça parce qu'il le fait très bien lui-même. Reste à savoir qui sera élu président en 2020 et pour le moment le mystère reste complet.

Partager sur Facebook
149 149 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Facebook