Nouvelles : Metro offre des cartes-cadeaux comme «prime de confinement» à ses employés

Metro offre des cartes-cadeaux comme «prime de confinement» à ses employés

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Afin de remercier ses 45 000 employés, la chaîne d'alimentation Metro a décidé de leur remettre une carte-cadeau, rapporte La Presse canadienne. 

Ces employés sont considérés comme des travailleurs essentiels durant la pandémie. Et pas plus tard que la semaine dernière, le  syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC), affilié à la FTQ a demandé à plusieurs géants épiciers de recommencer le versement de primes à leurs employés en raison des nouvelles mesures sanitaires. 

Rappelons que, durant la première vague épidémique au printemps dernier, des primes avoisinant les 2 $ l'heure avaient été versées à ses travailleurs, avant d'être arrêtées à la fin du mois de juin, à l'exception de certains employeurs qui ont continué à la verser. 

La direction de Metro n'a pas émis de commentaires à la Presse canadienne, mardi, concernant de telles « primes de confinement ». Toutefois, elle a fait savoir que ses travailleurs recevront des cartes-cadeau. Ainsi, les employés à temps plein auront droit à un montant de 300 $, tandis que ceux qui travaillent au moins 15 heures par semaine auront droit à une carte-cadeau de 150 $. Finalement, les employés travaillant moins de 15 heures auront droit à 75 $. 

Les employés recevront leur carte-cadeau en février et seront valides pour des achats dans les épiceries de Metro. 

« Ce qui est important pour nous, c’est que nos membres obtiennent un avantage monétaire tout au long du confinement, quelle que soit la formule de prime choisie par l’employeur. Nous sommes donc satisfaits que Metro ait emboîté le pas à Sobeys, Lowe’s et Cargill, en offrant des cartes cadeaux» aux employés », ont déclaré les TUAC.

« Nous sommes très déçus des entreprises qui refusent d’offrir une prime de confinement à ces travailleuses et ces travailleurs qui sont en première ligne pour nourrir les familles québécoises et leur procurer les articles essentiels à leur bien-être », ont-ils poursuivi. 

Actuellement, les employés gagnent entre 14 $ et 15 $ l'heure alors que le salaire minimum est de 13,10 $ au Québec. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Soleil · Crédit Photo: iStock