Nouvelles : Maison Éthier annonce qu'elle ferme ses portes.

Maison Éthier annonce qu'elle ferme ses portes.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
437 437 Partages

L'entreprise Maison Éthier a annoncé qu'elle fermerait ses deux commerces alors qu'elle avait dû adopter des mesures d'urgence en novembre dernier.

Il s'agit là d'une très mauvaise nouvelle pour les employés de la compagnie et c'est donc à partir de vendredi que la Maison Éthier débutera sa vente de fermeture pour ce qui est de ses deux commerces situés à Saint-Basile-le-Grand et à Saint-Jean-sur-Richelieu.

C'est en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (LACC) que la cour a autorisé la liquidation alors que la valeur totale des stocks est évaluée à 25 millions de dollars.

Dans un communiqué publié par la compagnie, on y apprend notamment que Maison Éthier recevra l'aide de Tiger Capital Group afin d'administrer "la vente au nom du détaillant qui est en affaires depuis plus de 35 ans", mais aussi afin "de remplir les commandes de consommateurs en attente de livraison".

Sylvain Bonneau et François Éthier avaient acquis l'entreprise en 2016 pour 19 millions de dollars en mettant la main sur les parts de deux des trois frères Éthier, Serge et Michel. Le troisième frère était demeuré actionnaire, mais comme l'avait expliqué KPMG à La Presse en novembre dernier, la transaction avait été mal ficelée financièrement.

Sylvain Bonneau, qui était directeur général avant la transaction, avait alors expliqué à La Presse: "Les anciens propriétaires n'ont jamais été là une seconde. Ils n'ont pas été là pour nous aider [...] C'est extrêmement difficile sur les plans personnel et professionnel. J'ai appris à la vitesse grand V".

Pour compliquer davantage les choses, l'entreprise devait alors faire face à deux nouveaux problèmes de taille en raison de la popularité des achats de meubles et des matelas en ligne.

Enfin, Mark Bannon, directeur des solutions meubles au Tiger Capital Group, termine en précisant: "Le commerce électronique, les changements générationnels et la prolifération des chaînes d'escompte de masse créent des remous concurrentiels sur l'ensemble du marché nord-américain".

Partager sur Facebook
437 437 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Courtoisie Google Maps