Nouvelles : “Ma fille s'est mise à pleurer, puis elle m'a rejointe dans le bain, m'a tenue en silence, me frottant le dos et me donnant des bisous”

“Ma fille s'est mise à pleurer, puis elle m'a rejointe dans le bain, m'a tenue en silence, me frottant le dos et me donnant des bisous”

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Stephanie Trendowski est une mère de 34 ans qui vit à Crown Point, en Indiana.

Comme beaucoup d'autres personnes, Stephanie doit composer avec un trouble d'anxiété limite qui fait en sorte qu'elle est fréquemment prise de crises de panique.

Beaucoup de gens qui souffrent de ce problème préfèrent garder le silence à ce sujet et ils en ont bien le droit, étant donné qu'il s'agit de leur vie personnelle.

Or, Stephanie a préféré adopter une autre attitude quant à ce problème et ainsi, elle en a parlé ouvertement auprès de son entourage, dont sa fille.

Selon Stephanie, le fait que son entourage soit conscient du problème avec lequel elle doit composer aide ses proches à savoir quoi faire lorsqu'une crise de panique se manifeste.

Comme une crise de panique n'est pas visible aux yeux des autres et que tout se passe à l'intérieur de la personne qui en souffre, il n'est pas toujours évident de deviner si une personne va bien ou non, mais étant donné que l'entourage de Stephanie est informé de son problème, celui-ci peut faire preuve de davantage de vigilance à son égard et ainsi, les proches de Stephanie peuvent non seulement deviner quand elle ne va pas bien, mais ils savent surtout quoi faire dans de tels cas.

Tout récemment, Stephanie confie avoir traversé une importante crise de panique et alors qu'elle pleurait seule dans sa baignoire, sa fille a tout de suite su qu'elle avait besoin d'aide. La fillette a donc rejoint sa mère dans la baignoire, puis elle l'a serrée très fort dans ses bras en lui flattant le dos. Quelques minutes plus tard, grâce au soutien de sa fille, Stephanie était parvenue à reprendre le contrôle.

Cette histoire partagée par Stephanie nous démontre qu'il ne faut jamais avoir honte des problèmes auxquels on doit faire face et qu'en parlant de ceux-ci à son entourage, on s'assure d'avoir l'aide nécessaire dans les moments de détresse!

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Love That Matters · Crédit Photo: Courtoisie