Nouvelles : Libéré après 33 ans de prison, un tueur de bébé est tué à son tour.

Libéré après 33 ans de prison, un tueur de bébé est tué à son tour.

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,321 1.3k Partages

David Gaut, 54 ans, a été emprisonné à vie pour avoir tué un enfant de 17 mois, Chi Ming Shek, en 1985. C'était l'enfant de sa petite amie qu'il avait accepté de garder à l'époque. Il a battu le bébé à mort, l'a frappé avec ses pieds et l'a brûlé avant de cacher le corps dans un tiroir. Il a même eu une relation sexuelle avec sa petite amie quand elle est rentrée. La jeune femme avait découvert le cadavre de son fils avec un bras cassé et le crâne fracturé le lendemain matin. 

Mais David Gaut a été retrouvé mort chez lui, samedi dernier, à quelques kilomètres de l'endroit où il avait tué le bébé. Il avait été libéré en novembre dernier et tentait de refaire sa vie. 

David Osbourne, 51 ans, a été accusé du crime avec deux de ses amis, Darren Evesham, 47 ans, et Ieuan Harley, 23 ans. David Osbourne était le voisin de David Gaut depuis environ six mois. Les hommes ont trouvé le passé de David Gaut grâce à Google et ils n'ont pas voulu lui donner la chance de recommencer. 

David Gaut avait tenté de faire croire qu'il avait passé 33 ans en prison pour avoir tué un soldat. Il disait qu'il était victime du système de justice. 

« David Gaut a été sévèrement battu. Des personnes croient qu'il aurait dû subir le même traitement que le bébé qu'il a tué. Oeil pour oeil, dent pour dent », a affirmé un résident du secteur, sous le couvert de l'anonymat. 

« Nous avons pu le connaître depuis qu'il a emménagé avec nous. Il s'était vanté d'avoir fait 33 ans de prison. Il semblait fier de cela. Il nous a raconté qu'il avait tiré un soldat, mais qu'il avait été victime d'un coup monté. »

« Une fois chez lui, nous avons vu que son deuxième nom était Tracy. On s'est dit que c'était plutôt inhabituel alors nous avons décidé de la Googler et c'est là que nous avons découvert ce qu'il avait fait. Quand nous avons lu ce qu'il a fait au bébé, nous arrivions pas à le croire. »

« C'est dégueulasse. Je ne peux pas croire qu'il vivait près de nous. Apparemment, il est déménagé trois fois depuis sa sortie de prison. Chaque fois, les gens ont découvert ce qu'il avait fait. » 

Partager sur Facebook
1,321 1.3k Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran