Nouvelles : Les ravages de la tornade près de Gatineau en images montrent sa force destructrice

Les ravages de la tornade près de Gatineau en images montrent sa force destructrice

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
683 683 Partages

Environnement Canada a émis une alerte de tornade pour plusieurs régions du Québec, dimanche soir. 

La tornade était de force EF1, avec des vents allant de 135 à 175 km à l'heure, d'après les informations de Radio-Canada. 

Des arbres ont été déracinés, des toitures ont été endommagées, des voitures ont été ensevelies sous des arbres...  

« Il y a bel et bien une tornade qui semble avoir pris naissance à l’est d’Ottawa-Gatineau, secteur Orléans. Il y a eu plusieurs vidéos, plusieurs photos, mais il y a également même l’observateur de l’aéroport de Gatineau qui a observé la tornade à une dizaine de kilomètres au sud-est de l’aéroport », a expliqué Alexandre Parent, météorologue pour Environnement Canada.

« Elle a suivi tout le long de la rivière des Outaouais. Donc par moment, probablement elle a été du côté du Québec pour retraverser du côté de l’Ontario », a-t-il ajouté.

Radio-Canada a présenté des images en direct du quartier d'Orléans, à l'est d'Ottawa-Gatineau. 

« Il y a eu un gros coup de tonnerre avant que ça commence. On aurait dit un train qui passe. Après, une pluie forte a commencé », a raconté Mason Clermont, une résidente du secteur. « Je n'ai pas réalisé tout de suite que c'était une tornade. Il n'y avait pas d'alerte. Et c'est là que j'ai vu un trampoline voler dans les airs au-dessus des arbres. C'est là que j'ai réalisé que ce n'était pas des vents normaux. »

« J'ai reçu l'alerte après avoir vu la tornade. Je me suis dit : "Ça aurait été bien d'avoir reçu ça il y a 10 minutes" », a-t-elle ajouté. 

« On a vu que c’était un gros vent, puis ç'a arraché toutes les affaires en arrière, les arbres en arrière, les clôtures cassées, les bardeaux de partis après les maisons », a raconté le résident Jean Deschambault. 

Partager sur Facebook
683 683 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Facebook et Twitter