Nouvelles : Les pressions se multiplient pour que Donald Trump porte un masque en public

Les pressions se multiplient pour que Donald Trump porte un masque en public

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la crise sanitaire est en train de prendre un tournant alarmant aux États-Unis, de nombreux politiciens ainsi que des observateurs et experts estiment que le président Donald Trump devrait porter un masque en public pour montrer le bon exemple.

C'est TVA Nouvelles qui rapporte cette information qui est en train de susciter un grand débat aux États-Unis. Donald Trump doit-il ou non porter un masque en public? Une question qui a le mérite d'être posée lorsqu'on sait que le président n'a jamais été vu en public avec un masque alors que de nombreux politiciens à travers le monde n'ont pas hésité à en porter un pour monter le bon exemple. Pour le moment, Les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) n'ont fait que recommander le port du masque et non le rendre obligatoire.

TVA Nouvelles indique que pour la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, il n'y a pas de débat à avoir sur le sujet.«Le président devrait porter un masque. Les vrais hommes portent des masques», a-t-elle notamment déclaré. Des propos qui ne sont pas anodins lorsqu'on sait que certains soutiens de Donald Trump estiment que porter un masque est une marque de faiblesse. Le port du masque devient alors un enjeu politique alors qu'il devrait simplement servir à protéger les citoyens américains.

TVA Nouvelles souligne que même des républicains aimeraient que Donald Trump porte un masque en public. «Ça aiderait si, de temps en temps, le président en portait un. Cela nous aiderait à nous débarrasser de ce débat politique qui voudrait que si vous êtes pour Trump vous ne portez pas de masque et si vous êtes contre Trump vous le faites», a expliqué au micro de CNN le sénateur républicain Lamar Alexander. Une déclaration qui a le mérite d'être soulignée.

Toutefois, la situation est trop alarmante pour que des affrontements politiques viennent s'ajouter à cette crise sanitaire qui a tué plus de 125 000 personnes aux États-Unis. La situation dans le sud du pays, notamment en Floride, laisse craindre le pire au cours des prochaines semaines. «Il y a clairement quelque chose en cours dans la Sunbelt, particulièrement chez les jeunes Américains», a admis le vice-président Mike Pence. Toutefois, cela ne semble pas suffisant pour pousser Donald Trump à adopter le port du masque. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Instagram