Nouvelles : Les nouveaux «radars tourelles» arrivent sur les routes de la région

Les nouveaux «radars tourelles» arrivent sur les routes de la région

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Décidément, les «radars tourelles» prennent de plus en plus de place dans le paysage français comme le prouve leur arrivée en Occitanie. Cinq Mesta Fusion 2 ont été installés dans le Tarn-et-Graronne qui devient du même coup le département qui en compte le plus.

C'est 20 minutes qui rapporte cette nouvelle qui va faire grincer les dents de certains d'entre vous. En effet, les nouveaux «radars tourelles» ont fait leur grande arrivée en Occitanie. Pour le moment, cinq «radars tourelles» Mesta Fusion 2 ont été installés dans le Tarn-et-Graronne,respectivement dans les villes de Montauban, Campsas, Monteils, Cayrac et Montech. Les Hautes-Pyrénées ne seront pas en reste parce que 3 «super-radars tourelles» seront installés d'ici la fin de l'année dans les villes d'Ibos, d'Orleix et Nouilhan.

Pour celles et ceux qui ne sont pas familiers avec les «radars tourelles» Mesta Fusion 2, Wikipédia explique que ces radars nouvelles générations peuvent «contrôler 32 véhicules simultanément sur huit voies de circulation, sur une distance de 100 mètres. La caméra offre une résolution de 36 millions de pixels». Si ces radars sont de vraies forces de la nature, ils ne sont toutefois pas à l'abri des dégradations puisque 20 minutes relève des dégradations notamment dans la ville de Thionville.

20 minutes ajoute qu'ils sont capables de repérer une effraction à 200 mètres de distance. Le quotidien ajoute qu'ils sont également capables de voir si des automobilistes téléphonent en conduisant, s'ils ont oublié de mettre leur ceinture de sécurité et s'ils respectent les distances de sécurité. Toutefois, pour le moment, il ne sera utilisé que pour contrôler la vitesse. Une bonne nouvelle pour celles et ceux qui avaient peur de voir leur privée prendre un coup avec l'arrivée de ces radars pas comme les autres.

En d'autres termes, il s'agit de radars qui ne laisseront rien passer ou presque et qui sont à l'abri des dégradations notamment par leur hauteur qui les caractérise. Le surnom de «radars tourelles» prend donc tout son sens. 20 minutes explique que d'ici la fin de l'année 2019, c'est 400 «radars tourelles» qui seront installés sur les routes de France. Ils sont notamment censés remplacer ceux qui ont été dégradés par le mouvement des gilets jaunes.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Capture d'écran Twitter