Nouvelles : Les gérants d'un Super U forcés de démissionner suite à la publication de leurs photos de chasse.

Les gérants d'un Super U forcés de démissionner suite à la publication de leurs photos de chasse.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Deux dirigeants du Super U de l'Arbresle dans le Rhône ont été forcés de quitter leur emploi suite à la publication de photos d'un voyage de chasse en Afrique.

Les photos en question, qui remonteraient à 2015, étaient facilement trouvables grâce à l'aide de Google et celles-ci montraient la famille de la directrice des ressources humaines lors d'un voyage où animaux sauvages ont été chassés.

Bien que les proies visées lors de cette chasse n'avaient rien d'illégal, les photos montrant des dépouilles d'alligators, de léopards et même de lions ont amplement suffi à nourrir la colère du public, et ce, au point de forcer deux dirigeants du Super U à quitter leur poste.

Parmi les publications qui ont dénoncé le voyage de chasse très controversé, Chapter Animals a déclaré sur Twitter: "Honte à la famille Alboud, gérants d'un Super U. S'offrir des safaris en Afrique, tuer lion, hippopotame et guépard, animaux en danger d'extinction. Bravo @ULesCommercants . Nous demandons sa démission immédiate, contraire aux valeurs de l'enseigne sur le bien-être animal."

L'animateur Julien Courbet fait aussi partie des personnalités qui n'ont pas hésité à dénoncer une telle pratique en exprimant sur Twitter: "Bravo la famille Alboud du Super U de arbresle , ça valait le coup de le tuer pour cette photo . Je conseil à tout le monde de RT cette photo puisque ils veulent être célèbre et passez au magasin les prendre en photo".

Quant à Super U, la réaction de la compagnie n'a pas tardé et c'est encore sur Twitter qu'un communiqué à l'attention du public a été partagé. Voici une capture d'écran du communiqué en question:

Enfin, l'enseigne Super U a déclaré le lendemain sur Twittter: "Bonjour, la Coopérative U Enseigne comprend que les éléments publiés récemment sur les réseaux sociaux aient pu vous heurter. [...] Si ces images relèvent d'activités personnelles en dehors de la sphère professionnelle, la coopérative tient néanmoins à se désolidariser fermement de ces pratiques qui vont à l'encontre des valeurs que nous défendons et de nos engagements."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Courtoisie