Nouvelles : Les déclarations d'Emmanuel Macron sur les migrants afghans font polémiques

Les déclarations d'Emmanuel Macron sur les migrants afghans font polémiques

Des propos qui sont loin d'être passés inaperçus

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Emmanuel Macron a semé la controverse en abordant le chaos qui sévit actuellement en Afghanistan, rapporte 20 Minutes. Lundi soir, le président français a affirmé que la France devait « anticiper » et « se protéger contre des flux migratoires irréguliers importants ».

Il a fait cette déclaration au moment où des images virales sur le web émeuvent le monde entier, en montrant des Afghans s'entasser dans un avion militaire américain ou encore courir après un appareil, dans l'espoir d'y prendre place pour fuir le pays tombé aux mains des talibans. 

La communauté internationale craint d'ailleurs un recul des libertés des femmes afghanes. 

Avec ses propos, le chef d'État français a choqué une partie de la classe politique. 

Sur Twitter, le député européen écologiste Yannick Jadot, a écrit être « sidéré d’écouter Emmanuel Macron déclarant que les femmes, les hommes et les enfants qui fuient l’enfer des talibans sont d’abord une menace, des "migrants irréguliers", avant d’être des victimes et potentiellement des réfugiés ». 

« Et l’asile ? Et ces enfants, ces femmes, ces hommes qui fuient l’horreur ? », a ajouté le secrétaire national d’EELV, Julien Bayou. 

« Macron fait honte à la France », a de son côté réagi le maire écologiste de Grenoble, Eric Piolle. 

Durant son discours, Emmanuel Macron avait défendu sa position en précisant que « flux migratoires irréguliers importants mettraient en danger ceux qui les empruntent et nourriraient les trafics de toute nature ». 

« La France fait et continuera de faire son devoir pour protéger celles et ceux qui sont les plus menacés […]. Mais l’Afghanistan aura aussi besoin dans les temps qui viennent de ses forces vives et l’Europe ne peut pas à elle seule assumer les conséquences de la situation actuelle », a-t-il ajouté.

« Comment rabougrir la France en une poignée de secondes », s'est indigné le député LFI du Nord Adrien Quatennens. 

Ses collègues Clémentine Autain et Eric Coquerel ont quant à eux qualifié la déclaration du président de « sordide ». 

« "Flux migratoires irréguliers", c’est donc ce terme que les femmes et les hommes qui s’accrochent aux ailes des avions à Kaboul auront inspiré à Emmanuel Macron », a déploré le député ex-LREM Aurélien Taché.

« Quel cynisme. Quelle honte » a de son côté dénoncé la socialiste Laurence Rossignol. 

Son collègue Rémi Féraud a quant à lui taxé les propos d'Emmanuel Macron d'être « dignes d'un mauvais président de droite ». 

Le lanceur d'alerte Edward Snowden a d'ailleurs mis son grain de sel sur Twitter en écrivant « Emmanuel Le Pen ! »

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 20 Minutes · Crédit Photo: Capture d'écran vidéo Facebook