Nouvelles : Les autorités canadiennes saisissent des organes génitaux d'ours.

Les autorités canadiennes saisissent des organes génitaux d'ours.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Les autorités canadiennes font face à un nouveau type de trafic qui consiste en un commerce illicite d'organes génitaux d'ours noir d'Amérique.

Au cours de nombreuses opérations qui ont eu lieu au Nouveau-Brunswick, en Ontario et en Saskatchewan, la police affirme avoir procédé à la saisie d'une quinzaine d'os de pénis, des testicules de même que des pattes.

Selon Sheldon Jordan, directeur général de l'application de la loi sur la faune à Environnement Canada, le succès derrière ces parties de l'ours s'expliquerait en raison de la médecine traditionnelle chinoise.

Outre ce commerce plutôt inusité lié aux ours, l'opération internationale de lutte contre les crimes liés à la faune Thunderball s'attarde aussi sur la mort de 220 oiseaux migrateurs dans un bassin de rétention acide d'une usine de fabrication d'engrais chimique, en Alberta.

Même si des enquêtes sont toujours en cours dans une douzaine d'autres dossiers, l'opération Thunderball a déjà permis le dépôt d'accusations dans 18 dossiers.

C'est le Fonds pour dommages à l'environnement, administré par Environnement Canada, qui recevra l'argent provenant des amendes liées à ces accusations.

Les hirondelles de rivage sont aussi dans la mire de l'opération Thunderball, car celles-ci sont actuellement menacées par des travaux sur cinq chantiers au pays, dont deux dans la région de Montréal.

Pour le moment, les agents de la protection de la faune concentrent leurs opérations sur trois dossiers majeurs: les exportations d'espèces canadiennes, la protection d'espèces en péril au Canada, ainsi que l'importation d'espèces étrangères.

Soulignons que l'opération Thunderball a été menée simultanément dans 109 pays, du 4 au 30 juin, par les agences nationales de protection de la faune, Interpol et l'Organisation mondiale des douanes. Jusqu'à maintenant, l'opération a déjà donné lieu à 582 arrestations et la saisie de milliers d'animaux, morts et vivants, ainsi que de plantes et de bois d'oeuvre.

Voici enfin quelques statistiques très intéressantes à propos de l'opération Thunderball:

23 primates vivants

•440 défenses d'éléphant

s

•4300 oiseaux protégés

•10 000 tortues

•L'équivalent de 74 camions de bois d'oeuvre

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse
Crédit Photo: Courtoisie