Nouvelles : Le propriétaire de Zara annonce la fermeture de 1200 magasins à travers le monde.

Le propriétaire de Zara annonce la fermeture de 1200 magasins à travers le monde.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le propriétaire de Zara a annoncé qu'il fermerait jusqu’à 1200 magasins à travers le monde, alors que le détaillant de vêtements tente de stimuler les ventes en ligne à travers le chaos causé par la pandémie COVID-19.

Le groupe Inditex, qui est propriétaire de la chaîne Zara, a déclaré qu’il allait "absorber" entre 1000 et 1200 magasins principalement plus petits, avec des pertes concentrées parmi les magasins plus anciens de marques autres que Zara. Les autres marques de la société espagnole sont Bershka, Pull & Bear et Massimo Dutti.

Les fermetures devraient être concentrées en Asie et en Europe. Il est entendu que les 107 magasins Inditex au Royaume-Uni sont moins susceptibles d’être considérablement touchés.

Tout en précisant que "les effectifs resteront stables", Inditex a précisé que le personnel se ferait offrir d’autres emplois dans des secteurs tels que l’expédition d’achats en ligne.

Le nombre total de magasins passera de 7 412 à entre 6 700 et 6 900 après la réorganisation, qui comprendra également l’ouverture de 450 nouveaux magasins.

Inditex, l’un des plus grands détaillants de vêtements au monde, a été durement touché par la pandémie, avec un chiffre d’affaires en baisse de 44% à 3,3 milliards d’euros (2,9 milliards d’euros) entre le 1er février et le 30 avril.

La société a enregistré une perte nette de 409 M€ au cours du trimestre. Près d’un quart de ses magasins étaient toujours fermés le 8 juin.

La croissance des ventes en ligne a compensé une partie de la faiblesse des ventes, alors que celles-ci ont augmenté de 50 % au cours du dernier trimestre.

Dans le cadre du nouveau plan d’Inditex, les ventes en ligne représenteront plus de 25 % du total d’ici 2022, contre 14 % pour l’exercice 2019. Les grands magasins agiront comme des centres de distribution pour les ventes en ligne.

Inditex, contrôlé par son fondateur, Amancio Ortega, prévoit de consacrer 1 milliard d’euros à son offre en ligne d’ici 2022 et de 1,7 milliard d’euros supplémentaires dans les magasins pour leur permettre de mieux s’intégrer aux sites web pour des livraisons plus rapides et un suivi en temps réel des produits.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Cosmopolitan · Crédit Photo: Capture d'écran