Nouvelles : Le Prince Harry et Meghan sèment la furie chez bien des gens avec leur annonce de bébé.

Le Prince Harry et Meghan sèment la furie chez bien des gens avec leur annonce de bébé.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
548 548 Partages

On dit que le malheur des uns fait le bonheur des autres, mais parfois, c'est le bonheur des uns qui fait le malheur des autres. C'est justement ce qu'ont appris le Prince Harry et son épouse Meghan Markle après que ceux-ci aient annoncé qu'ils attendaient un premier enfant!

Quand on sait l'amour que portent la population du Royaume-Uni à l'égard de la famille royale, il est difficile de croire que la nouvelle d'un premier enfant pour le Prince Harry et Meghan Markle puisse causer de la peine chez certaines personnes. Or, voilà que le couple royal fait présentement l'objet de vives critiques de la part de la population pour avoir annoncé leur "bonne nouvelle" en date du 15 octobre.

Comme bien des gens, vous vous demandez probablement en quoi le fait d'annoncer qu'on attend un bébé le 15 octobre est de mauvais goût, mais il faut savoir que cette date marque la dernière journée de la semaine de la prévention du deuil périnatal. En fait, pour être plus précis, le couple n'aurait pas pu choisir une pire journée pour faire une telle annonce, car en plus d'être la dernière journée de cette semaine dédiée aux personnes qui ont perdu un enfant avant ou peu après la naissance, il s'agit de la Journée mondiale du deuil périnatal.

D'ailleurs, le couple royal est très mal placé pour affirmer qu'il ne pouvait pas le savoir, car cette journée est soulignée dans de nombreux pays dans le monde dont le Canada, les États-Unis, l'Italie, le Kenya et bien entendu, le Royaume-Uni.

C'est en direct de l'Australie, à Sydney, que le couple a fait la grande annonce de son premier enfant à naître.

Selon les nouvelles confirmées par Kensington Palace, la future maman de 37 ans serait en excellente santé et elle viendrait tout juste de subir son échographie des 12 semaines de grossesse.

Aussitôt que la grande annonce a été faite, on a pu découvrir ici et là sur les réseaux sociaux des internautes qui se demandaient ouvertement si c'était de bon goût de faire une telle annonce alors que des milliers de parents soulignent aujourd'hui le décès prématuré d'un enfant.

Ruth Bender Atik, directrice nationale de la Miscarriage Association, un organisme qui vient en aide aux personnes qui ont fait face à une fausse couche, a expliqué: "J'imagine qu'ils ne le savaient pas.  Je crois que c'est aussi simple que ça. Pour toutes les personnes qui ont eu le malheur de perdre un bébé, il y a aussi eu un moment de joie où ces personnes ont voulu annoncer qu'ils attendaient un bébé. Je peux comprendre comment ces personnes se sentent. Ça peut être très douloureux, mais j'aimerais m'assurer que le couple n'était pas au courant de la signification de cette journée spéciale."

Le Kensington Palace n'a pas encore voulu commenter cette histoire.

Partager sur Facebook
548 548 Partages

Source: DailyMail
Crédit Photo: Courtoisie