Nouvelles : Le policier complotiste de Laval célébré lors d'une manifestation contre les mesures sanitaires

Le policier complotiste de Laval célébré lors d'une manifestation contre les mesures sanitaires

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Avec Maxime Ouimet, le policier complotiste de Laval, la sphère conspirationniste québécoise et même canadienne semble tenir son nouveau héros si l'on en croit les images où l’on peut le voir être acclamé lors d'une manifestation contre les mesures sanitaires tenue ce samedi à Toronto.

C'est TVA Nouvelles qui rapporte cette information qui est en train de faire le tour de la province. En effet, Maxime Ouimet, le policier complotiste de Laval, était à Toronto ce samedi après-midi pour participer à une manifestation contre les mesures sanitaires, mais surtout se faire acclamer par une foule estimée à «plusieurs centaines» de personnes selon les médias locaux présents sur place. L’ancien policier a tenu un discours où il revient sur son parcours et ses agissements qui l'ont rendu célèbre.

«J’ai été douze ans dans les forces de l’ordre, à travailler pour le public, à travailler pour les citoyens. Si vous regardez sur ma patch, c’est écrit protéger et servir. Je travaille pour vous les amis, pas pour ce gouvernement», a-t-il notamment déclaré. «Après douze ans, j’ai décidé de renoncer à mon emploi, parce que tout ce que nous faisons (en ce moment avec la COVID-19), c’est illégal», a-t-il ajouté alors que la foule criait «Liberté! Liberté!».

Maxime Ouimet a profité de son discours pour propager une fausse information en disant qu'au Québec les policiers pouvaient entrer chez les gens sans mandat. Une fausse information qui avait pourtant été démentie par la ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault le 23 septembre dernier lors d'un point presse. 

«L’inviolabilité des domiciles privés est un droit très important, fondamental au Québec. Alors je veux que tout le monde comprenne bien qu’on n’envisage pas du tout de permettre à nos policiers d’assiéger nos maisons du jour au lendemain. Pour l’instant, ce n’est pas dans notre intention», avait-elle déclaré à ce sujet. 

Crédit photo: Facebook

TVA Nouvelles rappelle qu'après ses publications complotistes sur les médias sociaux, le Service de police de Laval (SPL) avait confié à Maxime Ouimet des tâches administratives au lieu de le laisser sur le terrain. Peu de temps après, le 8 octobre, le commerce qu'il tient à Terrebonne a été saccagé, ce qui l'a conduit à donner sa démission le lendemain. 

Vous pouvez regarder son discours à cette manifestation contre les mesures sanitaires ci-dessous.

Partager sur Facebook
0 0 Partages