Nouvelles : Le pape François choque des milliers d'internautes en faisant une affirmation controversée à propos des enfants homosexuels.

Le pape François choque des milliers d'internautes en faisant une affirmation controversée à propos des enfants homosexuels.

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
989 989 Partages

Plus ça change et plus c'est pareil. Alors qu'on croyait que l'arrivée du pape François amènerait un certain coup de jeunesse au Vatican, voilà que les dernières déclarations du souverain pontife laissent croire que les choses ne sont pas du tout sur le point de changer. En effet, le pape François a déclaré que les parents d'enfants affichant des tendances homosexuelles devraient leur faire faire consulter un psychiatre.

C'est en revenant d'une rencontre avec huit victimes d'abus sexuels en Irlande que le pape François a pris part à une conférence de presse dans l'avion qui le ramenait à Rome.

La rencontre entre le pape et ces victimes de pédophilie faisaient partie d'une opération dans laquelle le souverain pontife tenait à leur transmettre ses excuses au nom de l'Église.

C'est au cours de cette conférence de presse que le pape a été questionnée à propos des enfants qui présentaient des "penchants" homosexuels. À cet effet, les journalistes souhaitaient savoir ce que le pape conseillait aux parents qui constataient de tels signes chez leurs enfants.

Disons-le, la réponse du pape n'a pas du tout causé l'unanimité auprès de la population. Toutefois, il faut quand même souligner qu'en faisant cette affirmation, le pape a bien précisé qu'ils parlaient d'enfants en très bas âge et surtout, qu'il souhaitait mettre l'accent sur le fait qu'il était principalement question de conserver une unité familiale et surtout d'éviter les rejets: 

"Je leur dirais premièrement de prier, ne pas condamner, dialoguer,  comprendre, donner une place au fils ou à la fille. Quand cela se manifeste dès l'enfance, il y a beaucoup de choses à faire par la psychiatrie, pour voir comment sont les choses. C'est autre chose quand cela se manifeste après vingt ans. Je ne dirai jamais que le silence est un remède. Ignorer son fils ou sa  fille qui a des tendances homosexuelles est un défaut de paternité ou de maternité."

Voici une vidéo de la réponse complète du pape:

Les propos du pape ont été qualifiés d'homophobes par de nombreux groupes et ceux-ci en ont profité pour faire remarquer que le souverain pontife n'en était pas du tout à son premier dérapage quant à la communauté homosexuelle. 

Or, il faut aussi garder en mémoire qu'en 2013, le pape François faisait preuve d'une certaine forme de progrès quant à ses prédécesseurs en déclarant: "Si une personne est homosexuelle, cherche Dieu et est de bonne volonté, qui suis-je pour la juger ? Le catéchisme de l'Eglise catholique explique bien cela. On ne doit pas marginaliser ces personnes, elles doivent être intégrées à la société."

Partager sur Facebook
989 989 Partages

Source: LCI · Crédit Photo: Courtoisie