Nouvelles : Le mois de décembre réserve une très grosse surprise au Québec.

Le mois de décembre réserve une très grosse surprise au Québec.

Une surprise qui fera le bonheur de plusieurs!

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
943 943 Partages

Décidément, l'année 2018 est fermement décidée à se distinguer en ce qui concerne la météo, car après deux mois d'automne qui avaient des airs d'hiver, voilà que le mois de décembre s'apprête à nous faire vivre une véritable montagne russe de température! La tendance observée par les spécialistes laisse croire qu'après un début de mois qui sera glacial, la deuxième partie du mois pourrait être marquée par un redoux du thermomètre.

Du 1er au 3 décembre, on prévoyait donc un redoux en raison d'une remontée du mercure au-dessus du point de congélation. Or, étant donné la présence d'une dépression, cela explique pourquoi il a fait plus chaud que dans les dernières semaines, mais aussi, pourquoi le soleil s'est fait plus rare. 

Du 4 au 11 décembre, on prévoit un retour à la "réalité" en raison de l'arrivée d'une masse d’air arctique en provenance de l’ouest du Canada qui devrait frapper l'est du pays. Mais c'est du 9 au 11 décembre qu'il faudra se préparer au pire, car le froid devrait se concentrer sur le territoire du Québec à ce moment et ainsi, on devrait assister à des températures de 5 ˚C à 8 ˚C sous les normales de saison.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMedia

Toutefois, comme le précise André Monette, chef météorologue à MétéoMédia, on ne parle pas ici de froids mordants comme ceux qui se manifestent en février par exemple: "L’ampleur et l’intensité ne seront pas comparables à celles que le Québec a vécues en novembre (il a presque – 20 ˚C à Montréal)".

La grande surprise de décembre surviendra donc du 12 au 25. 

La surprise en question consiste en un redoux causé par le déplacement du vortex polaire à l’ouest de l’Alaska qui devrait provoquer une hausse généralisée des températures (au-dessus du point de congélation) sur l’ensemble du Canada.

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMedia

André Monette explique à quoi nous devrons nous attendre à cette période de l'année: "Durant cette période, on peut s’attendre à un écart de 3 ˚C à 6 ˚C au-dessus de la normale durant une dizaine de jours. Il sera alors difficile d’aller chercher des tempêtes de neige majeures à temps pour Noël, ce qui pourrait compromettre le scénario du Noël blanc".

Comme le précisent les spécialistes de Météomédia, les redoux qui surviennent à la mi-décembre sont beaucoup plus fréquents qu'on ne pourrait le croire. Ceux-ci surviennent même très souvent lors des hivers très froids. À titre d'exemple, un tel redoux s'était manifesté à l'hiver 2002-2003 alors que celui-ci s'était inscrit dans les statistiques comme ayant été un hiver très glacial. 

Crédit photo: Capture d'écran MétéoMedia

D'ailleurs, ne rangez pas trop rapidement vos vêtements chauds pendant cette période de redoux, car dès le 25 décembre, le froid devrait reprendre du service et les modèles actuels laissent croire qu'il pourrait même faire du zèle, car on prévoit un hiver qui sera tenace.

Voici selon Météomédia les températures moyennes qui devraient être en vigueur du 1er au 31 décembre:

  • Val-d'Or : -4 ˚C à -11 ˚C 
  • Gatineau : 0 ˚C à -7 ˚C 
  • Montréal et Sherbrooke : 1 ˚C à -5 ˚C 
  • Québec : -2 ˚C à -8 ˚C 
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean : -3 ˚C à -11 ˚C 
  • Rimouski et Gaspé : 1 ˚C à -7 ˚C Sept-Îles : -3 ˚C à -9 ˚C 

Enfin, toujours selon Météomédia, voici les moyennes de neige qui sont prévues en décembre:

  • Val-d'Or, Sherbrooke : 60 cm 
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean, Québec, Sept-Îles, Rimouski, Gaspé : 80 cm 
  • Gatineau et Montréal : 55 cm
Partager sur Facebook
943 943 Partages

Source: MeteoMedia · Crédit Photo: Courtoisie