Nouvelles : Le gouvernement songe à étendre les mesures de la zone rouge partout au Québec

Le gouvernement songe à étendre les mesures de la zone rouge partout au Québec

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 augmente de manière inquiétante au sein de la province, le gouvernement songe à étendre les mesures de la zone rouge partout au Québec.

C'est Radio-Canada qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour de la province. Selon des sources à la santé publique, la chaîne de télévision explique que le gouvernement songe à étendre les mesures de la zone rouge partout au Québec. Une décision qui viendrait exaucer le souhait de certains responsables de santé publique qui militent pour faire appliquer les mêmes mesures sanitaires partout au Québec. Ces derniers estiment qu'il vaut mieux être dans la prévention que dans la réaction.

«Dès que ça monte un peu, c'est là qu'il faut mettre en place toutes les mesures. Il ne faut pas attendre d'être en zone orange, car ça veut dire qu'on a déjà perdu le contrôle», a confié une source à la santé publique nationale.«Est-ce qu’on veut attendre les changements de couleur ou on veut les devancer?», a ajouté un directeur régional de santé publique. «Quand on réalise l’ampleur du problème, on est deux semaines en retard. Donc l’idée, c’est mettons le paquet tout de suite avant de voir les conséquences», poursuit-il.

Radio-Canada indique que ses sources à la santé publique estiment que le système d'alertes régionales a perdu de son importante à cause de la contamination qui monte en flèche. «Avant que le feu prenne à Québec, on anticipait une progression lente de l’épidémie et qu’on aurait le temps de voir venir les différents niveaux d’alerte et de réagir en conséquence». 

Certaines régions, où la situation est sous contrôle, ne sont pas forcément d'accord avec cette extension des mesures sanitaires à l'échelle de la province, souligne Radio-Canada. «S’il n’y a pas de cas dans une communauté, c'est un peu injuste de leur faire subir les règles restrictives», estime un directeur régional de santé publique.

Radio-Canada rappelle que le gouvernement a 4 priorités: laisser les écoles ouvertes, sauver le réseau de la santé, protéger les aînés et préserver au maximum l'économie. 

La chaîne de télévision souligne que le ministre de la Santé Christian Dubé s'était exprimé ce vendredi 9 octobre sur une éventuelle extension des mesures sanitaires partout au Québec. «Notre rôle, c'est de rester en avant de la vague le plus possible, et c'est pour ça qu'on pose des gestes difficiles, en ce moment. Mais est-ce que ça se pourrait qu'on soit tous en rouge? Ça se peut».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Facebook