Nouvelles : Le gouvernement ne punira pas les gens qui ont fait une erreur de bonne foi avec la PCU

Le gouvernement ne punira pas les gens qui ont fait une erreur de bonne foi avec la PCU

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Durant l'année 2020, ce sont 441 000 Canadiens qui ont eu recours à la Prestation canadienne d'urgence (PCU) en raison de la pandémie de COVID-19, rapporte le Journal de Montréal. 

Si l'Agence de revenu du Canada (ARC) a envoyé une lettre aux contribuables les invitant à se conformer ou à rembourser des montants qu'ils auraient reçus en trop, ils la recevront avant le 31 décembre 2020. 

En cas de non-remboursement, ils pourraient avoir à payer des pénalités. Mais plusieurs de ces personnes expliquent que les règles étaient floues au départ et risquent aujourd'hui de devoir payer d'énormes montants. 

« Le gouvernement réclame 14 000$, que je n’ai pas. Quand on regardait les critères d’admissibilité à la PCU, c’était vraiment 5000$ de revenu et ce n’était nullement spécifié si c’était brut, net, avant, après dépenses », a expliqué à TVA Nouvelles Valérie Saulnier, chanteuse et professeure de chant.

« C’est injuste que le gouvernement revienne après les faits en disant “non, maintenant, vous devez rembourser” », ajoute le chef du Nouveau parti démocratique, Jagmeet Singh.

Vendredi matin, le premier ministre du Canada a toutefois fait savoir en point de presse que l'ARC n'effectuait que des vérifications. Ainsi, les gens qui ont demandé la PCU en faisant usage de leur bonne foi ne paieront pas de pénalités. 

« Je peux confirmer que les gens qui ont fait des erreurs de bonne foi qui n’auraient peut-être pas dû avoir ce paiement n’ont pas à s’inquiéter pour des pénalités ou pour des intérêts. On va travailler avec tout le monde. La pandémie est encore en cours, les gens sont encore et continuent d’être anxieux, inquiets. C’est un Noël pas comme les autres, je ne veux pas que les gens soient inquiets à ce niveau-là », a déclaré Justin Trudeau.

Partager sur Facebook
0 0 Partages