Nouvelles : Le gouvernement du Québec demande à la population de faire un effort supplémentaire

Le gouvernement du Québec demande à la population de faire un effort supplémentaire

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a demandé à la population de diminuer de 25 % ses contacts sociaux, alors que le nombre de nouveaux cas de coronavirus est repassé au-dessus de la barre du millier vendredi.

Les données actuelles démontrent que les contacts sociaux des Québécois et des Québécoises se situent autour de cinq à six personnes par jour, en moyenne. Selon ce qu'a indiqué le ministre de la Santé et des Services sociaux lors de son dernier point de presse présenté vendredi, il faudrait réduire cette moyenne: "On pourrait avoir encore plus d’impact en éliminant un de ces contacts. [...] Les données qu’on voit aujourd’hui montrent clairement que les sacrifices qu’on fait actuellement fonctionnent. [...] En effectuant une réduction supplémentaire de 25 % de nos contacts quotidiens, on pourrait être dans une situation idéale."

Le ministre a aussi rappelé que "la marge de manoeuvre dans les hôpitaux en ce moment, on n'en a aucune", tout en soulignant qu'il existait plusieurs solutions afin de réduire cette moyenne: "Ce peut être dans notre milieu de travail, ou quelqu'un qu'on reçoit à la maison [...] On a vu en mars ce qu'était le confinement, et on ne veut tellement pas retourner là."

D'après ce qu'ont révélé les modèles de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), les mesures adoptées au début d'octobre ont permis de ralentir la propagation de la COVID-19. Jocelyne Sauvé, médecin spécialiste et vice-présidente associée aux affaires scientifiques à l'INSPQ, a expliqué à ICI Radio-Canada: "On s’en allait vers un mur. [...] Le train de mesures semble avoir porté fruit, mais ce n’est pas suffisant pour aplatir la courbe. Ça prend un effort supplémentaire de la population pour réduire encore les contacts non essentiels et pour maintenir la distance de deux mètres."

Rappelons enfin que selon les dernières données dévoilées par l'INSPQ, les mesures adoptées au début d'octobre ont entraîné une baisse de 12 % des nouveaux cas dans la semaine du 5 au 11 octobre, dont 351 qui présentent un risque élevé d’hospitalisation.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: iStock