Nouvelles : Le dérèglement climatique pourrait provoquer une pénurie de pâtes

Le dérèglement climatique pourrait provoquer une pénurie de pâtes

Le marché des pâtes alimentaires est en danger

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Étant donné les catastrophes climatiques qui pourraient occasionner des problèmes au Canada et en Europe, les fabricants français de pâtes alimentaires pourraient faire face à une pénurie de blé dur, rapporte Le Parisien. 

« Le dérèglement climatique met en danger le marché des pâtes alimentaires  », ont mis en garde le Sifpaf (syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires) et le CFSI (Comité français de la semoulerie industrielle), dans un communiqué, lundi.

Les pluies abondantes qui ont déferlé sur l'Europe et la sécheresse qui sévit au Canada ont créé une « pénurie de blé dur, seule matière première des pâtes alimentaires », ont-ils pointé du doigt comme les causes de cette situation, également attribuable à la « flambée historique des prix mondiaux ». 

Rappelons que le Canada a connu cet été une vague de chaleur sans précédent. Le pays compte à lui seul les deux tiers du commerce mondial. 

Ainsi, le « dôme de chaleur » survenu dans la période estivale « devrait conduire à une récolte (…) de moins de 4,2 millions de tonnes, soit 32 % de moins que la moyenne des cinq dernières années et près de 30 % de moins que les prévisions du 20 juillet », évalue dans un communiqué Statistique Canada. 

La récolte est également insuffisante en Europe, en raison des pluies abondantes en France, qui « réduisent fortement le potentiel utilisable de blé dur français pour faire des pâtes alimentaires  ».

Les industriels affirment également que « le prix mondial de référence des blés durs subit une augmentation historique de plus de 30 % en quelques semaines, hausse qui pourrait encore fortement s’accélérer lorsque le Canada aura fini de récolter et confirmer une pénurie mondiale de blé dur ». 

Ils demandent donc à l'État de mettre sur pied un plan d'urgence afin d'assurer leur approvisionnement en blé. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Adobe Stock