Nouvelles : Le déconfinement n'est « pas une invitation à faire d’immenses partys »

Le déconfinement n'est « pas une invitation à faire d’immenses partys »

« C’est certain qu’à l’automne on va avoir une autre vague. »

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que le premier ministre du Québec François Legault a annoncé mardi son plan de déconfinement pour la province, le Dr François Marquis met en garde que ces assouplissements ne doivent pas être vus comme un signe total de relâchement, rapporte TVA Nouvelles. 

« Ce n’est pas une invitation à reprendre tout le retard ou à faire d’immenses partys », avertit le chef des soins intensifs à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont alors qu'il était en entrevue au Québec Matin.

« Le but, c’est vraiment d’y aller progressivement pour ne pas avoir à reculer. Marchons d’un bon pas décisif vers l’avant, mais ne partons pas à la course », illustre l'urgentologue.

Le Dr Marquis explique que les multiples étapes du plan gouvernemental visent à s'assurer que les mesures ne devront pas être resserrées après les assouplissements.  

« Le but, c’est de vraiment doucement tout rouvrir pour qu’une fois pour toutes, ce soit rouvert et qu’on n’ait pas besoin de reculer », précise-t-il. 

Il prévient également de l'arrivée « inévitable » d'une quatrième vague de contaminations à l'automne, qui pourrait toutefois être faible si la vaccination est suffisante. 

« C’est certain qu’à l’automne on va avoir une autre vague. L’idée, c’est que cette vague-là passe un peu sous le radar », espère le Dr Marquis. 

« Il ne faudra pas s’en inquiéter. Ce qu’il va falloir, c’est être aux aguets et la contrôler, et si on atteint 90% de vaccination avec deux doses dans la population, ce qui serait vraiment l’idéal, on a de très, très bonnes chances que cette quatrième vague soit présente et ne dérange pas personne », souhaite-t-il.  

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Adobe Stock