Nouvelles : Le conseiller municipal de Granby, Éric Duchesneau, s'envole pour le sud en pleine pandémie

Le conseiller municipal de Granby, Éric Duchesneau, s'envole pour le sud en pleine pandémie

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Le conseiller municipal de Granby, Éric Duchesneau, s'est envolé pour Acapulco, au Mexique, en pleine pandémie, a révélé La Voix de l'Est.

Mercredi de la semaine dernière, Éric Duchesneau s'est envolé pour une destination soleil alors que tous les paliers de gouvernement demandaient aux citoyens d'éviter tout voyage non-essentiel. 

Le conseiller municipal a décidé de voyager face à la perspective d'être confiné à la maison, seul, alors qu'il est en dépression, a-t-il expliqué à La Voix de l'Est.

Le voyage était prévu du 7 au 24 avril, mais Éric Duchesneau a choisi de le devancer pour se précipiter dans le sud. 

« Étant donné le risque de fermeture des frontières, j’ai fait les démarches pour partir plus tôt et je suis parti sur un coup de tête dans le but de ne pas être confiné seul pour une longue période, vu que je suis en dépression depuis un bout de temps. Ainsi, je n’ai pas perdu mon billet et j’ai la chance d’avoir une autre perspective », a expliqué Éric Duchesneau à La Voix de l'Est.

« J’ai paniqué à l’idée de perdre ce voyage qui m’est nécessaire pour décrocher », a-t-il ajouté. 

L'élu compte revenir au Québec le 1er mai « si tout va bien » et il assure qu'il va respecter son isolement de 14 jours une fois à la maison. 

Le maire de Granby, Pascal Bonin, ignorait les plans de voyage de son conseiller municipal. Il a expliqué à La Voix de l'Est que le départ précipité d’Éric Duchesneau dans les circonstances n'était « pas le bon exemple », mais « on comprend que ce n’était pas une décision rationnelle ».

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Voix de l'Est · Crédit Photo: Facebook