Nouvelles : Le Congrès entame la deuxième procédure de destitution contre Donald Trump

Le Congrès entame la deuxième procédure de destitution contre Donald Trump

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Mercredi matin, le Congrès a entamé une deuxième procédure de destitution historique contre Donald Trump, l'accusant d'avoir encouragé l'attaque contre le Capitole à Washington la semaine dernière qui a tué cinq personnes, rapporte l'Agence France-Presse (AFP). 

C'est vers 15 h que le vote devrait avoir lieu à la Chambre des représentants, qui approuvera probablement la mise en accusation, puisque les démocrates siègent en majorité. 

Ce vote inaugurera donc formellement la procédure de destitution contre le président sortant, qui est historiquement le premier président de l'histoire américaine à faire l'objet d'une deuxième mise en accusation au Congrès. 

Rappelons que quelques élus républicains ont déjà annoncé qu'ils voteraient pour la mise en accusation du président sortant. 

Toutefois, pour que Donald Trump soit démis de ses fonctions, le Sénat doit se prononcer en faveur d'une telle chose avec une majorité des deux tiers des sénateurs. Avec les deux nouveaux élus démocrates en Georgie, les démocrates nécessiteront donc l'appui de 17 sénateurs républicains. 

Rappelons que, l'an dernier, Mitt Romney de l'Utah avait été le seul à se prononcer en faveur d'un des chefs d'accusation lors du premier procès en destitution de Donald Trump. 

Même si elle en venait à se concrétiser la veille de l'assermentation de Joe Biden, la destitution de Donald Trump pourrait entraîner de sérieuses conséquences pour le président sortant. 

Il perdrait les avantages financiers auxquels ont droit les anciens chefs d'État américains. Les sénateurs pourraient également prendre la décision de l'empêcher d'occuper tout nouveau rôle politique fédéral dans le futur. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Wikimedia Commons