Nouvelles : Le cofondateur du Ice Bucket Challenge meurt à 37 ans

Le cofondateur du Ice Bucket Challenge meurt à 37 ans

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles

L'un des cofondateurs de la campagne du Ice Bucket Challenge, qui avait réussi à amasser plus de 200 millions de dollars américains pour la recherche sur la sclérose latérale amyotrophique (SLA), est décédé dimanche, selon la ALS Association. Il était âgé de 37 ans.  

Pat Quinn a reçu son diagnostic de la maladie, également appelée maladie de Lou Gehrig il y a 7 ans, en 2013. Il venait alors de célébrer son 30e anniversaire, a écrit la ASL Association dans un communiqué pour annoncer sa mort. 

« Pat a combattu la SLA avec positivisme et bravoure et a inspiré tout le monde autour de lui. Ceux parmi nous qui l'avons connu sommes dévastés, mais reconnaissants, pour tout ce qu'il a fait pour pousser la lutte contre la SLA... Nos pensées sont avec sa famille, ses amis et ses supporters. Pat était aimé par beaucoup de nous au sein de la communauté SLA et partout dans le monde », écrit l'association. 

C'est en 2014 que Pat Quinn a vu ce défi sur les médias sociaux, faite par le golfeur professionnel Chris Kennedy, qui avait mis au défi une proche de se verser un seau d'eau glacée sur la tête, avant de partager la vidéo en ligne et de demander aux gens de faire la même chose ou de faire un don caritatif. 

Ainsi, Pat Quinn et Pete Frates, avec leurs équipes, ont contribué à populariser le défi. Selon la ALS Association, Pat Quinn « savait que c'était la clé pour hausser la sensibilisation à la maladie », qualifiant le Ice Bucket Challenge de « plus grande campagne sur les réseaux sociaux de l'histoire ». Pete Frates est quant à lui décédé de la SLA en décembre dernier, à l'âge de 34 ans. 

La maladie de Lou Gherig a été nommée en l'honneur d'un joueur des Yankees de New York qui souffrait de la maladie. La maladie neuromusculaire s'attaque aux neurones et à la moelle épinière. Elle entraîne progressivement la paralysie du corps et évolue rapidement. Les malades en meurent généralement moins de 5 ans après avoir reçu le diagnostic. Il n'existe à ce jour aucun traitement connu pour vaincre la maladie.

Source: CTV News · Crédit Photo: Courtoisie / Wikimedia Commons