Nouvelles : La veuve noire s'est officiellement installée au Québec.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

La veuve noire s'est officiellement installée au Québec.

Oh non...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
7,968 8.0k Partages

Si vous êtes de ceux et celles qui avez une peur bleue des araignées, nous avons de très mauvaises nouvelles pour vous. En effet, une étude scientifique a confirmé que l'horrifiante veuve noire s'était officiellement installée dans certains secteurs du Québec. Toutefois, que personne ne panique, on ne craint pas que ces spécimens puissent s'en prendre aux humains.

Le secteur où s'est installée la veuve noire se trouve du sud du Québec jusqu'au lac Saint-Pierre. 

L'étude qui a confirmé la nouvelle plutôt surprenante a été menée par Maxim Larrivée de l'Insectarium d'Espace. Des collègues du scientifique en provenance de l'Université McGill et de l'Université du Québec à Rimouski ont aussi contribué à la recherche.

Évidemment, la présence de veuves noires en sol québécois a de quoi inquiéter bien des gens, mais les scientifiques qui ont mené l'étude ont tenu à rassurer la population à cet effet. Selon eux, bien que la veuve noire traîne derrière la réputation d'être très dangereuse, il faut savoir que celle-ci a très peur des humains et ainsi, il est beaucoup plus probable qu'elle ne décide de s'enfuir au lieu de s'en prendre à un bipède.

De fait, les morsures de veuve noire sont extrêmement rares et sinon, la quantité de venin qu'elle injecte dans ses victimes est très minime.

L'étude a été rendue possible grâce à la collaboration de "citoyens" qui ont bien voulu fournir des données. Ces données ont été ensuite prises en compte par les scientifiques qui ont dû employer des techniques de modélisation raffinées afin que toutes ces informations puissent être décortiquées efficacement.

L'analyse de toutes ces données a donc permis d'établir que la veuve noire s'était progressivement déplacée vers le nord, faisant ainsi en sorte qu'on en retrouve maintenant ici au Québec.

Des spécimens de veuve noire ont été identifiés à trois endroits du sud du Québec ainsi que dans un secteur d'Ottawa.

La veuve noire privilégie généralement les endroits qui sont reclus et sombres. Par exemple, on peut en retrouver sous des vieilles souches, dans des cavités de toutes sortes et dans des recoins d’édifices.

La veuve noire est facilement identifiable en raison des points rouges et des lignes pâles sur la portion dorsale de son abdomen.

Outre la veuve noire, on a aussi constaté l'apparition de mygales à Bellevue en Ontario. Cette araignée de la taille d'une pièce d'un dollar est menacée d'extinction, mais il est fort possible qu'elle se fasse de plus en plus présente en sol québécois, et ce, en raison des conditions de son habitat qui seraient maintenant favorables à ce type d'araignée.

Partager sur Facebook
7,968 8.0k Partages

Source: ICI Radio-Canada
Crédit Photo: iStock