Nouvelles : La tête dirigeante d'un club social de pédophiles affirme que la pornographie juvénile est de l'art.

La tête dirigeante d'un club social de pédophiles affirme que la pornographie juvénile est de l'art.

C'est inimaginable.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
6,191 6.2k Partages

La tête dirigeante d'un club social de pédophiles affirme qu'il s'agit d'art. Oui vous avez bien lu. Cette phrase complètement horrible a été prononcé par un pédophile qui a été reconnu coupable d'agressions sur mineures ainsi que de possession et de distribution de pornographie juvénile. D'après ce que l'on comprend il aurait dû mal à accepter sa culpabilité.

C'est le Journal de Montréal qui rapporte cette nouvelle vraiment choquante qui va en énerver plus d'un et qui va aussi sans doute vous donner la nausée. Un pédophile qui a été reconnu coupable d'agressions sur mineures ainsi que de possession et de distribution de pornographie juvénile a déclaré qu'il était incompris et que sa pornographie juvénile est de l'art et qu'elle devrait être considérée ainsi et non comme un crime. Une déclaration inacceptable qui choque bien des gens. Il va devoir repasser devant le tribunal pour connaître sa sentence au courant du mois de novembre.

Cet homme, c'est André Faivre, 70 ans, qui était à la tête d'un "club social" de pédophiles qui se réunissait régulièrement pour regarder de la pornographie juvénile mais aussi abuser de jeunes enfants ainsi que de filmer leurs ébats sexuels raconte le Journal de Montréal. Une organisation vraiment douteuse qui nous donne tout simplement envie de vomir. Le plus fou dans tout ça, c'est que ce "club social" comptait au total 18 membres depuis plusieurs années. Il aura fallu qu'un policier infiltre l'organisation pour que les autorités puissent mettre un termes à ces activités obscènes. 

Le problème dans cette histoire c'est que pour André Faivre, il n'a rien fait d'illégal relate le Journal de Montréal. Pour lui la pornographie juvénile n'est pas illégal, il s'agit de quelque chose de tout à fait normal comme avoir des relations sexuelles avec des enfants. Des déclarations tellement horribles de la part de celui qui avait avoué aux policiers qu'il avait un faible pour les petits garçons. Vous l'aurez compris on est face à un désaxé qui ne comprends pas que ce qu'il fait est très répréhensible.

On ne sait pas si c'est à cause de son âge ou si c'est parce qu'il est complètement désaxé mais André Faivre semble n'avoir rien à se reprocher et on trouve ça complètement incroyable. En effet, le Journal de Montréal rappelle que lors de son arrestation, il semblait très serein comme si il n'avait rien à se reprocher ou si il pensait que ce qu'il avait fait était sous simplement normal. D'ailleurs parmi les 18 arrestations des membres de son "club social" de pédophile, c'est la seule personne qui a plaidé non-coupable explique le Journal de Montréal. Cela vous donne donc une idée de la folie du personnage. 

Toujours selon les informations du JdM, André Faivre réclame un nouveau procès. Pour lui, il a été mal jugé et aimerai qu'un autre juge s'occupe de son cas. Quoiqu'il en soit il doit repasser devant le tribunal dans le courant du mois de novembre mais pas pour être jugé mais plutôt pour connaitre la durée de sa peine de prison et on espère qu'il sera sanctionné de manière exemplaire.

Partager sur Facebook
6,191 6.2k Partages

Source: Journal de Montréal
Crédit Photo: Courtoisie Police