Nouvelles : La tenancière d'un bordel de poupées sexuelles révèle les requêtes les plus étranges de ses clients

La tenancière d'un bordel de poupées sexuelles révèle les requêtes les plus étranges de ses clients

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
191 191 Partages

Jade Stanley est une mère de deux enfants de 11 ans et 14 ans qui vit à Bromsgrove, une localité du Worcestershire en Angleterre. Mais la femme de 35 ans est aussi tenancière d'un bordel de poupées sexuelles. 

Jade loue des poupées sexuelles surtout à des veufs et des personnes mésadaptées socialement. 

« Mon entreprise et la gestion de mon entreprise vont changer la perception de tout le monde sur l'industrie du sexe », a-t-elle affirmé en entrevue. « Je pense que ça va être si normal, ça va être comme avoir un vibrateur dans ta maison. »

« Les personnes handicapées, socialement maladroites, peuvent aussi avoir une relation sexuelle avec une poupée », a expliqué Jade. « Mon rêve pour cette entreprise est de reprendre complètement le marché des poupées sexuelles. »

Jade s'est lancée en affaires avec son mari en 2018 et avoue que les choses ne sont pas toujours comment elle s'y attendait. 

« C'est un business salissant, les poupées ne reviennent pas dans les meilleures conditions », a-t-elle avoué. 

Jade Stanley se spécialise dans la personnalisation de ses poupées sexuelles. Ce qui mène inévitablement à des demandes étranges. 

La mère de famille s'est fait demandé une poupée sexuelle à l'effigie de Michael Meyers (personnage central de la série de films Halloween) ainsi qu'un « elfe noir ».

Jade peut également créer des poupées inspirées de modèles du milieu pornographique. 

Jade Stanley crée aussi des poupées sexuelles qui sont la reproduction exacte d'un être cher décédé. Les veufs et les veuves peuvent ainsi continuer à avoir des relations intimes avec une version plastique de leur être aimé même s'il est mort.

« Nous avons même des couples qui veulent faire l'expérience d'un plan à trois mais qui se sentent peut-être mal à l'aise de voir leur partenaire avec une autre personne », a expliqué Jade. 

Bref, il y en a pour tous les goûts et tous les besoins. Et si les poupées sont nettoyées entre chaque client, les « vagins » sont quant à eux remplacés pour offrir une expérience optimale pour chaque client. 

Partager sur Facebook
191 191 Partages

Source: Daily Mail · Crédit Photo: Capture d'écran