Nouvelles : La soeur d’Eugenie Bouchard harcelée par un homme de 42 ans

La soeur d’Eugenie Bouchard harcelée par un homme de 42 ans

Il lui a fait vivre un véritable enfer

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un homme de 42 ans est jugé pour harcèlement criminel et communications harcelantes envers Charlotte Bouchard, la sœur de la joueuse de tennis professionnelle Eugenie Bouchard.

Selon ce qu’a rapporté le journal La Presse, l’homme de 42 ans nommé Danny Arsenault aurait harcelé Charlotte Bouchard sur une base régulière de 2014 à la fin de 2017. « Je ne savais pas de quoi il avait l’air, c’est ce qui me faisait très peur. J’avais peur pour ma sécurité », a-t-elle témoigné.

En plus de laisser jusqu’à 150 commentaires sur chacune des publications de Charlotte Bouchard, Danny Arsenault aurait créé jusqu’à une vingtaine de comptes afin de pouvoir être en mesure de continuer à harceler la jeune femme.

« M’aimes-tu Charlotte ? », « J’aimerais ça que l’on concrétise notre relation », « Je veux gérer ta vie », « Je veux te p**** dans le c** » ou encore « F****** B****», font parti des messages qu'elle a reçu.

Le sergent détective Kevin Doyon, du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), a lu lundi au palais de justice de Montréal et des messages qui ont été envoyés par Danny Arsenault. Alors que M. Doyon lisait les propos vulgaires à caractère sexuel de Danny Arsenault, ce dernier, qui a d’ailleurs admis en être l’auteur, n’a pas été en mesure de retenir quelques rires.

Charlotte Bouchard a expliqué que l’acharnement de M. Arsenault à son égard a fait en sorte qu’elle se sentait constamment surveillée et qu’elle vivait toujours avec la crainte de croiser l’homme de 42 ans, dont elle ignorait l’apparence : « Ç’a changé mon quotidien. Je ne me sentais pas en sécurité lorsque je marchais seule. Et dès que quelqu’un me regardait trop longtemps, je me disais que ça pouvait être lui. »

L’histoire d’horreur de Charlotte Bouchard a littéralement tourné au cauchemar lorsqu’à l’été 2016, M. Arsenault lui a envoyé une photo et une vidéo de l’endroit où elle travaillait à l’époque. C’est par la suite qu’elle a décidé d’aller étudier à Londres.

Une fois arrivée en Europe, Charlotte Bouchard a commencé à recueillir des captures d’écran des commentaires de M. Arsenault.

C’est à son retour au Québec en septembre 2017 que Charlotte Bouchard a déposé une plainte concernant M. Arsenault.

Le procès se poursuivra mardi.  

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Instagram