Nouvelles : La police libère 4 enfants emprisonnés dans une chambre de l'horreur qui dépasse toute imagination.

La police libère 4 enfants emprisonnés dans une chambre de l'horreur qui dépasse toute imagination.

C'est inimaginable, pauvres enfants.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
480 480 Partages

Une couple du Missouri est suspecté d'avoir emprisonné quatre enfants qui étaient gardés captifs dans une maison dans des boîtes de bois spécialement installées afin de bloquer toute lumière. Le shérif a déclaré que les enfants devaient vivre dans des conditions déplorables.

Laura Cheatham, 38 ans, et Daryl J. Head, 38 ans, ont été arrêtés mardi dernier et ceux-ci font tous les deux face à 8 graves accusations criminelles, notamment pour avoir mis en danger la sécurité et la vie d'enfants, mais aussi, pour enlèvement.

Daniel Bullock, le shérif du comté de St. Francois, a expliqué aux journalistes qu'il craignait que les enfants avaient été gardés captifs pendant plusieurs semaines. Toujours selon le shérif, les enfants âgés entre 6 et 12 ans n'avaient pas accès à de l'eau courante ou à des toilettes. Ceux-ci n'avaient pas de toilette et ils étaient condamnés à vivre dans leur propre urine.

Le shérif poursuit: "J'ai vu beaucoup de vilaines choses dans ma vie, mais jamais rien d'aussi déplorable."

Aux dires du shérif, le couple détenait trois garçons et une fille, qui avaient été adoptés Cheatham et son ancien conjoint. Head, qui vivait avec Cheatham, n'avait donc aucun lien direct avec ces enfants.

Deux des victimes étaient de la même parenté, mais aucun des enfants n'avait un lien de parenté avec Cheatham et Head.

Selon Jerrod Mahurin, le procureur de la Couronne, le couple pourrait faire face à une lourde peine d'emprisonnement de plusieurs décennies si celui-ci est trouvé coupable des gestes qu'on lui reproche.

C'est suite à un signalement à la protection de la jeunesse et de la petite enfance que les policiers ont décidé de se rendre mardi à la petite maison située dans la ville de Farmington.

Lorsque les enquêteurs se sont présentés à la demeure du couple, Head a tout d'abord tenté d'empêcher les policiers d'entrer dans la maison.

Alors que les policiers analysaient la situation afin de trouver une façon efficace d'intervenir, des agents ont aperçu Head en train de dévisser des caissons. Ces boîtiers étaient les "cellules" dans lesquelles croupissaient les quatre enfants.

Suite à l'arrestation du couple, les quatre enfants ont été aussitôt placés sous la protection de la Missouri’s Children’s Division. L'organisme s'assurera que les enfants aient tous les soins nécessaires afin de se remettre d'un épisode aussi traumatisant et souhaitons qu'ils seront relocalisés dans un foyer sécuritaire où ils n'auront plus à craindre pour leur bien-être.

Famington est une petite municipalité du Missouri et elle est située à environ une heure de route au sud de St.Louis.

L'enquête criminelle devrait se poursuivre au cours des prochains jours.

Partager sur Facebook
480 480 Partages

Source: Fox News · Crédit Photo: Courtoisie