Nouvelles : La police développe un outil pour mieux repérer les véhicules non assurés

La police développe un outil pour mieux repérer les véhicules non assurés

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Pour celles et ceux que roulent sans assurance, vous allez peut-être changer d'avais après la lecture de ce texte puisque la police française a développé un outil pour mieux repérer les véhicules non assurés. Une technique infaillible qui va faire des dégâts.

C'est Le Parisien qui rapporte cette nouvelle qui risque d'en agacer certains d'entre vous, mais qui risque surtout de faire couler beaucoup d’encre au cours des prochains jours. En effet, la police française a développé un outil pour mieux repérer les véhicules non assurés. Ainsi, grâce à cette technologie, les forces de l'ordre pourront vérifier si un véhicule est assuré ou non juste en lisant la plaque d'immatriculation. Rien que ça. Un système qui risque d'augmenter le nombre d'amendes parce qu'on rappelle que rouler sans assurance est illégal et est passible de 3 750 euros d'amende.

Le Parisien rappelle qu'environ 700 000 automobilistes roulent sans assurance, un nombre assez conséquent. Vu le prix de l'amende et le nombre d'automobilistes qui roulent sans assurance, on vous laisse imaginer les revenus que cela peut constituer pour l'État. Il sera également possible dans un futur proche de vérifier si les automobilistes qui se font flasher sont assurés. Si ce n'est pas le cas, ils pourront toucher une amende pour excès de vitesse, mais aussi pour avoir roulé sans assurance.

Selon les informations du quotidien Le Parisien, plus de 30 000 personnes ont eu un accident avec un automobiliste qui n'était pas assuré en 2018. Un chiffre immense qui fait froid dans le dos. Surtout que cela constitue une augmentation de 12% depuis 2013. Il était donc nécessaire que les forces de l'ordre développent de nouveaux moyens pour mettre la main sur davantage de conducteurs qui refusent de s'assurer.

Pour vous donner une idée du portrait robot du conducteur qui roule sans assurance, Le Parisien indique que 76% d'entre eux sont des hommes et 46,2% d'entre eux ont moins de 30 ans, dont 31% qui sont au chômage. Une description peu flatteuse, mais qui expliquerait que les conducteurs qui roulent sans assurance ont un budget très serré même si cela n'est pas une excuse pour mettre en danger la vie des autres. Les premiers contrôles débuteront sous peu à Paris.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Le Parisien · Crédit Photo: Adobe Stock