Nouvelles : La mère et le beau-père d'un enfant l'attache nu à un arbre pour le punir.

La mère et le beau-père d'un enfant l'attache nu à un arbre pour le punir.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Un garçon de 12 ans a été attaché nu à un arbre par sa mère et son conjoint. Le duo a ensuite filmé le garçon en guise de punition.

C'est après que la mère ait envoyé la vidéo montrant l'enfant ligoté et nu à l'ancienne nounou de celui-ci que cette dernière n'a pas perdu une minute afin de signaler la situation troublante auprès des forces de l'ordre.

La mère et le conjoint font maintenant face à de graves accusations criminelles pour violences aggravées sur mineurs et diffusion d'images à caractère pédopornographique.

C'est le média La Voix du Nord qui rapporte cette histoire déconcertante qui s'est produite à Lens.

Selon toute vraisemblance, la mère et son conjoint auraient fait vivre ce traitement infernal au garçon afin de le punir.

La mère âgée de 31 ans avait donc demandé à son conjoint de ligoter son fils de 12 ans après l'avoir fait se dévêtir. Puis, la maman a filmé et photographié l'enfant afin de l'humilier en s'attardant notamment au niveau de son sexe.

Après avoir tourné ces images très choquantes, la mère les a envoyées à l'ancienne nounou de son fils.

Dès qu'elle a découvert la nature des images qu'elle venait de recevoir, la nounou a aussitôt signalé l'incident à la police.

C'est au parquet de Béthune que la mère et son conjoint ont dû comparaître le 5 juillet dernier.

Selon ce que la police a déclaré, la mère aurait admis aux enquêteurs qu'elle avait agi de la sorte afin de punir son fils tout en précisant qu'il avait écopé de la punition qu'il méritait.

Maintenant, sa défense pour violences aggravées sur mineurs de moins de 15 ans et diffusion d'images à caractère pédopornographique risque de ne pas vraiment tenir la route.

Par le passé, la mère avait déjà laissé son fils nu dans la rue afin de le punir d'avoir volé un vélo.

Enfin, les médias locaux ont précisé que le garçon de 12 ans ainsi que sa soeur (qui n'a jamais subi de punitions similaires) avaient fait l'objet d'une ordonnance de placement provisoire.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: France 3 · Crédit Photo: Courtoisie