Nouvelles : La mannequin Emily Ratajkowski accuse un photographe de viol

La mannequin Emily Ratajkowski accuse un photographe de viol

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Emily Ratajkowski a accusé le photographe Jonathan Leder de viol, alors que ce dernier dément les agissements qui lui ont été reprochés.

C'est dans les colonnes du New York Magazine que la mannequin a lancé une accusation de viol contre le photographe Jonathan Leder.

Selon ce qu'a indiqué Ratajkowski, les faits se seraient produits il y a 8 ans à l'appartement du photographe, alors que la mannequin était âgée d'une vingtaine d'années. 

La mannequin a partagé l'agression qu'elle affirme avoir subie en expliquant: "Je ne me souviens pas de baisers, mais de ses doigts qui soudain étaient à l'intérieur de moi. De plus en plus fort, de plus en plus agressif, comme personne d'autre ne m'avait jamais touché et ne m'a touché depuis [...] J'avais vraiment mal. Ma main instinctivement a agrippé ses poignets et j'ai retiré avec force ses doigts de mon corps. Je n'ai pas dit un seul mot. Il s'est levé abruptement et a monté les escaliers en vitesse. [...] Je n'ai jamais parlé de ce qui s'est produit à qui que ce soit, et j'ai essayé de ne plus y penser."

Aux dires de la mannequin, il aura fallu plusieurs années avant que cette agression ne revienne hanter ses souvenirs. C'est à l'occasion de la publication d'un livre compilant des photos de nue de sa carrière que Ratajkowski a commencé à se remémorer l'agression.

Le photographe Jonathan Leder a réagi aux propos de la mannequin et celui-ci dément les agissements dont il est accusé. Heather Tynan, directrice de la maison d'édition de Jonathan Leder, a déclaré: "Vous savez de qui on parle? C'est la fille qui était nue dans Treats et qui se dandine nue dans le clip de Robin Thicke [Blurred Lines, NDLR]. Vous pensez vraiment que c'était une victime?"

Rappelons qu'Emily Ratajkowski accuse les médias et les paparazzis de lui avoir volé son image et qu'elle se bat pour récupérer ses droits, tout en dénonçant sur les réseaux sociaux le sexisme de la société américaine.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: BFMTV · Crédit Photo: Instagram