Nouvelles : La manifestation anti-masque de samedi dernier a fait peur à Valérie Plante

La manifestation anti-masque de samedi dernier a fait peur à Valérie Plante

Tous les détails à l'intérieur.

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La manifestation anti-masques qui a eu lieu samedi dans les rues de Montréal n'a pas fait le bonheur de Valérie Plante. En effet, la mairesse a déclaré avoir eu "peur" en voyant les images montrant le rassemblement qui a réuni des milliers de personnes.

C'est lundi après-midi, lors un point de presse devant l’hôtel de ville de Montréal, que la mairesse a dénoncé le fait que le discours et le comportement de ce mouvement anti-masque remettaient en cause les efforts de toute la population pour lutter contre le virus.

Valérie Plante n'a d'ailleurs pas ménagé ses critiques à l'égard du mouvement: "Ça me dépasse. Je ne comprends pas. On peut ne pas être d’accord, à la limite, mais de là à faire une manifestation où on n’a pas de masques… [...] Après, ces gens-là vont chez eux, peut-être qu’ils ont des enfants qui vont à l’école, peut-être qu’ils vont souper avec des amis le soir. Je trouve ça irresponsable. Ce n’est pas de ça qu’on a besoin en ce moment. On a besoin de solidarité."

Au cours des derniers mois, le mouvement anti-masque a considérablement gagné en popularité auprès de plusieurs internautes, alors que de nombreux influenceurs utilisent les réseaux sociaux afin de marteler des messages qui minimisent la gravité de la crise. Ces influenceurs encouragent notamment leurs adeptes à multiplier les actions qui entravent les mesures sanitaires actuelles, tout en entretenant une culture extrême de la désinformation.

Crédit photo: Capture d'écran Page Facebook Valérie Plante

La mairesse a justement fait mention de certaines affiches colportant des théories du complot: "Je veux qu’on se rappelle qu’il y a 3500 personnes qui sont décédées [à Montréal]. Quand je vois des affiches qui demandent si on connaît des gens qui sont morts de la COVID-19, je trouve ça particulièrement dérangeant."

Rappelons que Valérie Plante s'était entretenue peu avant avec le premier ministre François Legault afin de discuter d'une éventuelle deuxième vague de la maladie qui menace la métropole. La mairesse a enfin assuré qu'elle ferait tout en son possible afin d'éviter un reconfinement général.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Facebook