Nouvelles : La maman orque tient son bébé mort depuis 2 semaines dans la gueule.
Qu'en pensez-vous? Laissez votre commentaire ici.  

La maman orque tient son bébé mort depuis 2 semaines dans la gueule.

« Tout le monde est dévasté »

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
634 634 Partages

Vous vous souvenez de cette histoire de l'orque nommée « J35 » qui était en train de nager avec son bébé mort pendant plusieurs jours dans l'océan Pacifique? 

Le bébé est mort le 24 juillet dernier. Ça fait maintenant 16 jours que la maman orque, âgée d'environ une vingtaine d'années, traîne son bébé mort sur son nez. 

Le périple était considéré comme étant « exceptionnellement long » après trois jours. Il est maintenant préoccupant parce que l'orque s'éloigne de plus en plus de son groupe et elle risque de devenir complètement isolée. 

« Nous savons que cela peut arriver, mais cette fois l'orque semble se balader, comme pour prouver qu'elle ne laisse pas tomber », a expliqué Ken Balcomb, le scientifique et responsable du Centre de recherche sur les baleines de San Juan Island. 

« Parfois, elle mord la nageoire et l'arrache », a raconté l'homme, qui a suivi des orques pendant plus de 40 ans.

« Je pense qu'elle est juste en deuil, ne voulant pas laisser son petit partir,  comme si elle se morfondait de douleur: "mais pourquoi, pourquoi, pourquoi?" », a ajouté Ken Balcomb.

Le nombre de nouveaux nés se raréfie chez les orques qui sont en voie de disparition. La diminution drastique du nombres d'orques dans le Pacifique fait craindre le pire aux environnementalistes. Des 28 orques dans la région du Pacifique, seules 14 d'entre elles sont toujours en âge de procréer. 

Les spécialistes sont très préoccupés par la mort de ce bébé orque en juillet, dernier, aux larges des côtes de Vancouver en Colombie-Britannique parce qu'ils n'ont recensé aucune naissance dans ce groupe depuis les trois dernières années. Les orques de ce groupe tombent enceinte, mais elles n'arrivent que très rarement à garder leur bébé, peut-être en raison du stress dû au manque de nourriture. 

« La perte d'un nouveau-né d'un orque de notre population d'épaulards résidents du sud met en péril les enjeux alors que nous nous efforçons de protéger ces beaux animaux emblématiques de disparaître complètement », a tweeté Jay Inslee, le gouverneur de Washington.

« Tout le monde est dévasté », a-t-il ajouté. « C'est très, très dramatique, triste, décourageant. »

Comme c'est préoccupant!

Partager sur Facebook
634 634 Partages

Source: Daily Mail
Crédit Photo: Capture d'écran