Nouvelles : La jeune femme de 27 ans retrouvée morte à Saint-Jean-sur-Richelieu venait tout juste de se séparer.

La jeune femme de 27 ans retrouvée morte à Saint-Jean-sur-Richelieu venait tout juste de se séparer.

«Elle avait peur de lui. Elle disait que c’était un fou»

Publié le par Ayoye Monde dans Nouvelles
Partager sur Facebook
1,301 1.3k Partages

Laurie-Anne Grenier, la jeune femme de 27 ans qui a été retrouvée morte samedi à Saint-Jean-sur-Richelieu venait tout juste de se séparer peu avant son décès. De nombreuses sources laissent croire qu'elle était victime de violence conjugale de la part de son ancien conjoint qui devait être accusé lundi du meurtre prémédité de la jeune femme.

Selon ce qu'ont dévoilé les autorités, tout indique que la mort de Laurie-Anne Grenier serait survenue samedi vers  18 h 45, dans une résidence située sur la rue Bouthillier Nord.

Ce sont les policiers du Service de police de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu qui ont fait la découverte troublante du corps de la victime.

Plusieurs indices sur la scène de crime ont amené les enquêteurs à considérer la piste de l'homicide. Des marques de violence sur le corps ont notamment fait en sorte que l'enquête a été transférée au Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la Sûreté du Québec (SQ).

Dans les heures qui ont suivi, l'ancien conjoint de 24 ans de la victime, Vincent Boucher, a été appréhendé par les forces de l'ordre. Il a été accusé aujourd'hui de meurtre au premier degré.

L'homme se trouvait alors à Sainte-Adèle, à 120 kilomètres de l'endroit où le meurtre se serait produit.

Selon ce que rapporte le Journal de Montréal, des proches du présumé tueur n'ont pas caché que le jeune homme était connu pour son tempérament jugé comme étant "dangereux". Un proche aurait même déclaré: "Laurie-Anne semblait dire qu’elle craignait pour elle. Pour elle, la séparation, c’était un soulagement. Elle avait peur de lui. Elle disait que c’était un fou".

La mort de Laurie-Anne Grenier a évidemment causé une onde de choc dans son entourage et depuis l'annonce de son décès, de nombreux témoignages et messages d'amour à son attention ont été partagés sur les réseaux sociaux.

D'autres internautes ont aussi exprimé leur tristesse quant à cette mort tragique en profitant toutefois de cette occasion afin de sensibiliser leur entourage à la dure réalité de la violence conjugale et au besoin de la dénoncer.

Enfin, des voisins questionnés par les journalistes ont expliqué qu'ils voyaient souvent le couple sortir et entrer de leur demeure et que rien ne laissait croire qu'un drame de cette ampleur finirait par se produire.

Partager sur Facebook
1,301 1.3k Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Courtoisie